Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Congrès « Mékong Santé » : La formation en santé, moteur du développement

15 mars 2010, Vientiane (Laos)

La première édition du Congrès « Mékong Santé » s'est déroulée avec succès à Vientiane du 25 au 28 janvier 2010, sous le haut patronage du Ministère de la Santé du Laos, de l'Université des Sciences de la Santé du Laos et de l'Ambassade de France au Laos. Originellement organisation nationale installée au Cambodge sous l'appellation Congrès « Cambodge Santé » grâce à un partenariat franco-cambodgien, les thématiques de cette manifestation se sont à présent étendues à tout l'ensemble de l'Asie du Sud-est.

Congrès « Mékong Santé » : La formation en santé, moteur du développement

Un cas pratique au congrès « Mékong Santé » à Vientiane (Laos)

Le congrès Mékong Santé a été, tout au long de ces 4 jours, un forum permettant une formation médicale continue s'adressant aux praticiens, enseignements et étudiants. Son objectif est la mise à niveau des connaissances et des pratiques dans les sujets d'actualité concernant la région mais aussi l'échange des expériences. Le but de ces rencontres a été de faire face aux défis sanitaires de l'Asie du Sud-est grâce aux échanges et aux interactions recherche-médecine-sciences.

Le congrès « Mékong Santé » a ainsi regroupé de nombreux partenaires de la Fondation Mérieux : la Fondation Pierre Fabre et le MORU (Mahidol Oxford Research Unit financé par le Wellcome trust). Etaient également présents des experts venant d'institutions telles que l'OMS, l'Agence Universitaire de la Francophonie, l'IFMT, la Coopération Française, l'IRD, ESTHER ainsi que l'Ambassadeur de la lutte contre le VIH et les maladies transmissibles, et le Professeur Patrice Debré. Au total, plus de 2000 personnes venant de France, d'Asie du Sud-Est et de nombreux autres pays.

Les Laboratoires Rodolphe Mérieux du Cambodge et Laos ont ainsi pu y présenter leurs travaux lors de communication orale. On pourra citer les présentations :

  • La variabilité pharmacocinétique et le polymorphisme génétique des cytochromes P-450 dans une population de Cambodgiens infectés par le VIH et traités par la névirapine ou l'efavirenz
    Docteur Monidarin Chou (directeur du laboratoire Rodolphe Mérieux du Cambodge)

  • La mise en place de la charge virale plasmatique du VIH-1 au Centre Christophe Mérieux du Laos
    Docteur Phimpha Paboriboune (directrice du laboratoire Rodolphe Mérieux du Laos)

  • Les facteurs de risques d'apparition d'anémie chez les patients atteints du HIV ou coinfectés HIV / HCV
    Docteur Visal Pech Chamnann (Responsable Biologie Moléculaire au Laboratoire Rodolphe Mérieux du Cambodge)

  • Les nouveaux outils de diagnostic et de détection des résistances aux médicaments chez des patients coinfectés par le VIH et la tuberculose
    Docteur Chaysavanh Tamnavong (étudiante de l'IFMT qui a été accueillie au Centre Christophe Mérieux du Laos)

Haut de Page