Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

ExpandTB Haïti : Implémentation de nouveaux outils pour la détection de TB / TB MDR

7 février 2012, Lyon (France)

Le programme ExpandTB a été lancé par l’organisation StopTB en 2009 ; il est financé par UNITAID et coordonné par FIND.

ExpandTB Haïti : Implémentation de nouveaux outils pour la détection de <abbr title="Tuberculose">TB</abbr> / TB <abbr title="Multi-drug-resistant" lang="en">MDR</abbr>

L’objectif global est d’améliorer la détection de la tuberculose et ses formes multirésistantes (TB MDR) dans les pays de forte prévalence. Un des axes stratégiques est l’implémentation de nouveaux outils de laboratoire comme la culture et l’antibiogramme en milieu liquide (système MGIT, BD), les tests moléculaires LiPA (MTBDRplus et MTBDRsl, Hain) et le test immunochromatographique pour l’identification du complexe M. tuberculosis, et de s’assurer qu’ils sont correctement intégrés dans l’algorithme de diagnostic TB / TB MDR.

Haïti a été inclus dans les pays éligibles en 2009. La validation de l’implémentation de ces tests permettra aux partenaires haïtiens (GHESKIO et LNSP) de bénéficier du support gratuit en réactifs pendant 3 ans via le programme ExpandTB, et de démontrer la nécessité d’intégrer ces nouveaux outils dans l’algorithme national pour le diagnostic TB / TB MDR. Le site de GHESKIO a été retenu pour l’implémentation de ces nouvelles techniques, du fait de son implication avec les programmes nationaux de santé publique et étant la seule structure à pouvoir réaliser les cultures TB en laboratoire ; FIND et la Fondation Mérieux ont co-supervisé cette étude.

L’étude de validation technique a été réalisée sur 200 échantillons positifs en microscopie. La culture en milieu liquide a donné de meilleurs résultats de sensibilité et de temps de rendu de résultat pour un prix équivalent à la culture en milieu solide. L’antibiogramme et les tests LiPA ont permis de détecter 14 échantillons MDR, c’est-à-dire résistants à la rifampicine et à l’isoniazide. La réalisation des tests LiPA a montré un gain de temps et de coût significatif par rapport à l’antibiogramme. Ce dernier demeure cependant nécessaire pour la confirmation du résultat et l’obtention d’un profil de sensibilité aux antibiotiques plus complet. En utilisant ces tests, le diagnostic TB / TB MDR peut être raccourci à 2 à 3 semaines, contre 2 à 3 mois en utilisant les tests classiques (culture solide). Ceci va améliorer la détection des cas de résistances et les soins apportés aux patients, en leur fournissant un traitement plus rapidement et plus adapté. Dans un deuxième temps, l’algorithme actualisé permettra de renforcer la stratégie de dépistage des cas de TB MDR ainsi que l’ajustement de la capacité de traitement de seconde ligne à mettre en place.

Haut de Page