Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Initiative hygiène des mains au Laos

Grâce à un financement de la Fondation Mérieux, une initiative pour renforcer l’hygiène des mains dans les hôpitaux laotiens a été mise en place au cours du mois de mars. Une enquête de prévalence « un jour donné » des infections nosocomiales dans les établissements de soins de quatre provinces laotiennes, représentatives de l’ensemble du pays, a été réalisée par les étudiants de l’Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale (IFMT). Dans les hôpitaux provinciaux de Luang-Prabang et de Sekong, une formation sur l’hygiène des mains, destinée au personnel médical, a également été organisée afin de les sensibiliser à ce geste essentiel.

Une réponse à un problème majeur de santé publique

Les infections associées aux soins touchent des centaines de millions de patients dans le monde chaque année. Ces infections peuvent être à l’origine de pathologies graves, de prolongements de durées d’hospitalisation, d’invalidité à long terme, de coûts supplémentaires pour les patients et les systèmes de santé.

Dans ce contexte, la friction hydro-alcoolique des mains est devenue un geste systématique dans les hôpitaux et cliniques des pays développés. Ayant des propriétés bactéricides, virucides et fongicides, les solutions hydro-alcooliques permettent une hygiène des mains rapide et efficace. Toutefois, dans les pays en développement, par manque de moyens pour l’achat de solutés industriels, l’hygiène des mains se fait souvent par simple lavage à l’eau savonneuse, l’observance de la pratique entre chaque soin au patient étant alors très limitée.

La production locale de solutions hydro-alcooliques

Ce projet a permis de démarrer une unité de production de solutions hydro-alcooliques dans les hôpitaux provinciaux de Luang-Prabang et de Sekong. Un lieu de préparation a été dédié dans chaque hôpital et une personne désignée responsable a été formée à la réalisation ainsi qu’à la distribution du produit. La solution utilise une formule dérivée de celle préconisée par l’OMS (1) comprenant de l’éthanol, du peroxyde d’hydrogène, du glycérol et de l’eau qui sont des produits disponibles sur place. Des réactifs locaux ont été fournis afin de démarrer la production et les hôpitaux sont chargés d’acheter les prochains stocks de réactifs pour une production pérenne.

Le développement de ces unités de production s’est appuyé sur l’expérience menée en 2011 par Caroline Leyer (Volontaire International à la Fondation Merieux, 2011-2012) qui a mis en place une unité de production de solution hydro-alcoolique au laboratoire de l’hôpital de Thakhek.

Un projet de l’OMS

En lançant le premier défi mondial pour la sécurité des patients intitulé « Un soin propre est un soin plus sûr », l’OMS appelle tous les pays à une meilleure sensibilisation et compréhension de l’hygiène des mains. (2)

(1) WHO 2009 : Guidelines on Hand Hygiene in Health Care
(2) OMS 2010 : Résumé des recommandations de l’OMS pour l’hygiène des mains au cours des soins

Haut de Page