Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

La Fondation Mérieux agit contre à la grippe A

20 octobre 2009, Lyon (France)

La Fondation Mérieux intensifie aujourd'hui ses efforts au profit de la connaissance, de la recherche et du diagnostic du virus H1NI. Dans cette optique, la Fondation Mérieux a choisi d'agir sur 3 actions prioritaires :

  • Mise à disposition de nouvelles technologies de diagnostic dans les Laboratoires Rodolphe Mérieux de Bamako et d'Haïti (PCR RealTime). Des formations spécifiques à ces techniques ont été organisées par nos équipes scientifiques de Lyon et de Pékin.

  • Développement d'un réactif de typage moléculaire des virus de grippe humains et animaux utilisant la technologie Affymetrix. Ce réactif est destiné à un suivi plus efficace des modifications génétiques des virus de grippe et à une meilleure anticipation des pandémies par les réseaux de surveillance internationaux.

  • Participation au programme CoPanFlu, coordonné par l'Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique, dont le projet de recherche suivra pendant 2 ans le risque d'infection par le nouveau virus grippal A / H1N1 auprès de 1000 ménages sur la France entière et participe à une étude épidémiologique internationale via le Centre d'Infectiologie Christophe Mérieux au Laos.

La grippe A (H1N1) de 2009 est une maladie respiratoire aiguë contagieuse provoquée par un virus de la grippe A de sous-type H1N1. Ce virus est réapparu en 2009 sous une nouvelle forme génétique transmissible d'homme à homme. Au niveau mondial, la mortalité est actuellement faible. Néanmoins, contrairement à la grippe saisonnière, la mortalité ne concerne pas uniquement des personnes déjà affaiblies, mais aussi de jeunes adultes sans facteurs de risque et des femmes enceintes. Dans la majorité des cas, les malades n'ont présenté jusqu'ici que des symptômes bénins et leur guérison a été rapide et complète.

Le 11 juin 2009, l'OMS décide le passage à la phase 6 ; la grippe A (H1N1) de 2009 est donc considérée comme une pandémie.

Haut de Page