Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

La Fondation Mérieux effectue une mission d’expertise dans le cadre de l’Initiative 5% Sida, Tuberculose, Paludisme

21 mai 2012, Lyon (France)

La Fondation Mérieux, partenaire du « Réseau Initiative 5% », a signé une convention de subvention avec France Expertise Internationale (FEI) pour la mise en œuvre d’une mission d’expertise de 8 mois dans le cadre du Canal 1 de l’Initiative 5% Sida, Tuberculose, Paludisme.

Deuxième modalité de contribution de la France au Fonds mondial, cette initiative vise à répondre aux demandes émanant des pays francophones en expertise technique de haut niveau pour les aider à la conception, la mise en œuvre, le suivi-évaluation et à la mesure de l’impact des subventions allouées par le Fonds mondial. Son objectif est de consolider l’impact sanitaire de ces subventions notamment par la mobilisation de l’expertise française et francophone.

La Fondation Mérieux aura donc pour mission de développer et rédiger un projet de financement pour le renforcement des capacités des laboratoires nationaux au Niger, au Bénin, en Guinée-Conakry et au Togo et du réseau de laboratoires inter-pays (Mali, Burkina-Faso, Sénégal, Bénin, Guinée-Conakry, Niger et Togo). Ces 7 pays font partie des pays prioritaires de l’Initiative 5% et sont tous bénéficiaires de programmes du Fonds mondial.

Cofinancée par la Fondation Mérieux, cette mission s’inscrit dans le cadre de l’extension et de la pérennisation du Réseau de l’Afrique de l’Ouest des Laboratoires RESAOLAB, initié à la demande des ministères de la santé du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal, coordonné par la Fondation Mérieux et cofinancé par l’Agence Française de Développement. Ce projet vise à améliorer l’état de santé des populations (notamment des mères et des enfants, pour les maladies VIH / Sida, tuberculose et paludisme) à travers l’appui aux laboratoires d’analyses. Le Ministère des Affaires étrangères et européennes ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé y sont activement impliqués.

Une conférence sera organisée en septembre 2012 au Centre de Conférences Les Pensières à Annecy afin de partager avec l’ensemble des parties prenantes, les résultats de la mission d’évaluation et les recommandations pour la mise en œuvre du futur projet.

Haut de Page