Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

La Fondation Mérieux et l’Agence Française de Développement signent une convention de financement

20 décembre 2013, Paris (France)

L’Agence Française de Développement (AFD) et la Fondation Mérieux ont signé une convention de financement au siège de l’agence à Paris.

La Fondation Mérieux et l'Agence Française de Développement signent une convention de financement

De gauche à droite : Jean-Louis Machuron, Adrien Absolu, Christophe Paquet, Elodie Montetagaud, Martina Gliber, Yves Boudot et Benoit Miribel

La convention, signée le 18 décembre par Yves Boudot, Directeur Afrique de l’AFD, et Benoît Miribel, Directeur Général de la Fondation Mérieux, porte sur leur collaboration dans le cadre du programme RESAOLAB, le Réseau d’Afrique de l’Ouest des Laboratoires d’Analyses Biologiques, qui comprend le Bénin, la Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Dans le cadre de cet accord, l’Agence Française de Développement apportera 5 millions d’euros de financement au programme pour la période 2014-2017. Le soutien de l’AFD contribuera au renforcement de la qualité du système de laboratoires de biologie médicale dans les pays membres du réseau. Il permettra notamment d’améliorer la santé maternelle et infantile.

L’action de RESAOLAB porte sur six domaines clés qui affectent la performance des systèmes de laboratoires :

  • la gestion de la qualité

  • la formation initiale et continue des équipes des laboratoires

  • le système de gestion des données du laboratoire

  • l’achat et la maintenance des équipements

  • le budget alloué aux laboratoires

  • les réseaux et la gouvernance régionale et nationale.

Le programme a été initié par la Fondation Mérieux en 2009 en collaboration avec les ministres de la santé du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal. A la demande des ministères du Bénin, Guinée, Niger et Togo, une nouvelle phase de RESAOLAB a été lancée en 2013 avec l’intégration de ces quatre nouveaux pays.

L’Agence Française de Développement et la Fondation Mérieux ont cofinancé la première phase de RESAOLAB. La Coopération Internationale Monégasque, la Fondation Stavros Niarchos et la Banque Islamique de Développement ont prévu de se joindre au financement de la deuxième phase du programme pour un budget total d’environ 8 millions d’euros. L’OMS, l’OOAS* et l’UEMOA* accompagnent également cette initiative.

*OOAS : Organisation Ouest-Africaine de la Santé ; UEMOA : Union Economique et Monétaire Ouest Africaine

Haut de Page