Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

La Fondation Mérieux s’affiche au congrès francophone VIH / SIDA

22 avril 2007, Phnom Penh (Cambodge)

Il est maintenant plus facile, dans un pays en développement, de doser chez des malades l'efavirenz -médicament antiVIH. Ceci, grâce à un nouveau protocole d'extraction, mis au point par le laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh (Cambodge), en collaboration avec celui de Pharmacie Clinique dirigé par le Dr Anne-Marie Taburet de l'hôpital Bicêtre à Paris (France).

Ces travaux ont fait l'objet d'un poster lors du quatrième congrès francophone VIH / SIDA qui se déroulait à Paris du 29 au 31 Mars 2007.

La molécule d'efavirenz, utilisée en tant que médicament antirétroviral, fait partie de l'arsenal thérapeutique prescrit en première intention chez les personnes infectées par le VIH au Cambodge. Pourquoi son dosage à partir du plasma des malades est important ? Afin de voir si le patient suit bien son traitement et s'il est efficace. De plus, cette analyse biologique qui fera partie d'un protocole de recherche, permettra de vérifier que le médicament est métabolisé correctement (pas assimilé trop vite ou trop lentement). Sinon la posologie pourra être adaptée.

Le dosage de cette molécule passe, avec les techniques traditionnelles utilisées dans les pays développés, par plusieurs étapes d'extractions-centrifugations à partir du plasma sanguin. Plus simple, plus rapide, moins consommateur de réactifs : le protocole mis au point par le Dr Monidarin Chou, directeur du laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh, est mieux adapté aux pratiques dans un laboratoire d'un pays en développement. Sa technique ne passe plus que par une seule étape d'extraction par précipitation.

Cette méthode a été vérifiée et validée. Elle est actuellement utilisée en pratique courante pour le dosage de l'efavirenz au Cambodge. Ce protocole s'inscrit dans le cadre d'une recherche de l'ANRS sur le bon usage des antirétroviraux dans ce pays.

Contact

François Xavier Babin
Responsable Fondation Mérieux Asie

Haut de Page