Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Le directeur du Laboratoire Rodolphe Mérieux au Cambodge réalise une thèse sur le VIH

10 juillet 2007, Phnom Penh (Cambodia)

Le directeur du Laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh au Cambodge, le Docteur Chou Monidarin, débute au mois de juillet une thèse de 3 ans sur la « Variabilité pharmacocinétique et polymorphisme des cytochromes P-450 dans une population de patients Cambodgiens infectés par le VIH et traités par une association d'antirétroviraux comprenant névirapine ou éfavirenz ».

Le but de ces travaux de recherche étant de découvrir s'il existe des liens spécifiques entre l'efficacité des traitements anti-rétroviraux (médicaments anti-sida) et certaines caractéristiques génétiques des malades cambodgiens.

Le Docteur Chou Monidarin, dont l'étude est financée par l'ANRS (Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales), a également obtenu une bourse du gouvernement français. La thèse sera dirigée en cotutelle par l'Université de Pharmacie de Paris-Sud et celle de Phnom Penh. Le Docteur Chou Monidarin suivra ses cours théoriques en France et réalisera ses travaux de recherche au sein du Laboratoire Rodolphe Mérieux qu'il dirige.

Haut de Page