Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Le ministre de la santé malgache à la rencontre des organisations lyonnaises

23 mai 2007, Lyon (France)

A l'occasion d'un déplacement à Genève pour le conseil exécutif de l'OMS, le ministre de la santé malgache, le Docteur Robinson Jean-Louis, s'est rendu à la Fondation Mérieux le jeudi 22 mai 2007, pour présenter les enjeux du Plan Action Santé de son gouvernement auprés d'une quinzaine de représentants d'organisations* œuvrant dans le domaine de la santé à Madagascar.

Les objectifs du Plan d'Action Santé malgache

« Notre président a souhaité que chacun de ses ministères ait un plan d'action quinquennal avec des objectifs à atteindre et des engagements à tenir » a déclaré le Docteur Jean-Louis. Les 10 défis à relever pour le ministère de la santé, du planning familial et de la protection sociale sont :

  • assurer les fournitures de services de santé de qualité à tous ;

  • éliminer les principales maladies transmissibles et non transmissibles ;

  • gagner la lutte contre le VIH / SIDA ;

  • mettre en œuvre une stratégie efficace de planning familial ;

  • réduire les mortalités infanto-juvénile, maternelle et néonatale ;

  • améliorer la nutrition et la sécurité alimentaire ;

  • approvisionner la population en eau potable et généraliser les pratiques hygiéniques et sanitaires ;

  • améliorer l'appui aux très pauvres et vulnérables ;

  • promouvoir l'égalité et l'autonomisation des femmes.

« Notre budget sur 5 ans, de 2007 à 2011, sera d'environ 1,2 milliard de dollars et nous avons besoin d'encore 600 millions de dollars pour réaliser nos objectifs » expliquait le ministre malgache. « Ainsi, nous comptons beaucoup sur l'aide de nos partenaires, en particulier français ».

Le soutien du ministère aux organismes qui oeuvrent à Madagascar

Après cette présentation, le ministre s'est prêté avec intérêt à un échange avec les personnes présentes.

A été abordé le projet de la création d'une filière d'étude de pharmacie à Antananarivo (capitale de Madagascar). Plusieurs des personnes assistant à la réunion étaient concernées par ce sujet : BSF, la faculté de pharmacie de Grenoble, la Fondation Pierre Fabre, la région Rhône Alpes, la Fondation Mérieux. « C'est un projet d'envergure et nous travaillons tous ensemble pour créer cette école qui n'existe pas et former des étudiants de haut niveau » a expliqué un des responsables de BSF. « Mais le succès sera au rendez-vous seulement si est mise en place une bonne coordination entre nous tous ». D'après lui, c'est au ministère de la santé malgache qu'incombe ce rôle de coordination.

Les discussions ont aussi porté sur les problèmes que rencontre BSF à travailler avec certains hôpitaux de province où les dirigeants sont parfois réticents à l'arrivée de l'association dans leur établissement. Les directeurs ayant été remplacés il y a peu, le ministre de la santé a assuré à BSF qu'ils ne devraient plus être entravés dans leur action.

Le Docteur Jean-Louis s'est également exprimé sur le sujet de la santé mentale et a rassuré l'association AINA qui travaille à Madagascar : ce problème de santé fait partie des priorités de son ministère, en particulier du département des maladies non transmissibles.

Un des consultants de la Fondation Mérieux à Madagascar a aussi fait remarquer au ministre que la nouvelle nomenclature des actes de laboratoire propose des prix d'examens plus élevés que les institutions privées ! « Nous allons évidement regarder cela de plus près car il est sûr que nous ne devons pas être plus cher que le privé » a déclaré le ministre.

Le Docteur Jean-Louis a conclu la réunion en répétant combien l'aide apportée par les organisations françaises, notamment lyonnaises, était précieuse pour l'amélioration du système de santé de son pays.

*Etaient notamment présents à cette réunion : Biologiste Sans Frontière (BSF), la Fondation Pierre Fabre, la Région Rhône Alpes, le Grand Lyon, l'association AINA, le réseau d'appui à la coopération internationale (RESACOOP).

Haut de Page