Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Accès au micro-crédit pour les femmes vivant avec le VIH / SIDA

Qu'est ce que le micro-crédit ?

En 1976, l'économiste Muhammad Yunus crée le premier établissement de micro-crédit, la Grameen Bank ou « banque de village ». Les banques classiques refusent de prêter aux très pauvres, pas la Grameen Bank comme l'explique son fondateur : « On permet à ces personnes d'accéder à un petit capital, remboursable à des taux plus justes et sur une période plus échelonnée ».

Ces micro-crédits permettent à une famille d'acheter par exemple une poule qui grâce à ses œufs deviendra une source de revenu.

Le succès du projet de Muhammad Yunus est sans conteste : le taux de remboursement est de plus de 98% et son modèle a été repris de partout dans le monde, et pas seulement dans les pays en voie de développement. Actuellement, le micro-crédit touche plus de cinquante cinq millions de familles.

Dans les pays en développement, les personnes les plus touchées par les maladies infectieuses s’avèrent souvent être également les plus défavorisées. Grâce au soutien du Fond Mondial à l'Institut GHESKIO, les malades du SIDA à Haïti ont accès maintenant au dépistage et aux traitements antirétroviraux (ARV).

Cependant ces patients restent pour la plupart dans des situations extrêmement précaires, sans ressource économique, souffrant de malnutrition et dans l'impossibilité de subvenir aux besoins de leurs familles. Sans beaucoup d'espoir, ces personnes sont affaiblies moralement et adhèrent mal à leur traitement.

Prêter aux malades

Afin de soutenir ces malades à Haïti, la Fondation Mérieux et GHESKIO travaillent depuis 2004 en collaboration avec ACME, l'Association pour la coopération avec la micro entreprise.

Cet organisme aide les petits entrepreneurs n’ayant pas accès au crédit bancaire, à développer leurs activités en leur prêtant sans garantie de petites sommes. En finançant l'association ACME, la Fondation Mérieux permet l'accès au micro-crédit à des femmes haïtiennes malades du sida ou dont un des membres de la famille est touché par cette maladie. Elles ont été choisies parmi les personnes venant en traitement au centre GHESKIO.

Pour mieux traiter

Cette initiative a un grand impact : ces femmes que la Fondation Mérieux aide à créer une activité commerciale et à gagner de l'argent, ont retrouvé pour la plupart d’entre elles, un certain niveau de vie qui leur a permis d'acheter de la nourriture ou encore d'envoyer leurs enfants à l'école payante. De plus, elles suivent mieux leurs traitements. 90% des crédits sont remboursés en moins de 6 mois.

Depuis 2005, deux cent d'entre elles habitant à Port Au Prince ont déjà pu bénéficier de ce genre de prêt. La Fondation souhaiterait pouvoir étendre l'action d'ACME dans tout Haïti et inclure dans son programme plus de 1000 personnes d'ici 2008.

Haut de Page