Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Myanmar : un nouveau module de formation renforce le diagnostic microbiologique à Mandalay

2 juillet 2014, Mandalay (Myanmar)

Du 28 au 30 avril, des techniciens de tous les laboratoires des hôpitaux publics de la région de Mandalay au Myanmar ont bénéficié d’une formation générale en microbiologie organisée par la Fondation Mérieux au PHL (laboratoire de santé publique) de Mandalay.

Myanmar : un nouveau module de formation renforce le diagnostic microbiologique à Mandalay

Formation pratique dans le laboratoire de microbiologie du PHL

Les principaux sujets abordés lors de ces journées ont été l’identification bactérienne à l’aide de tests biochimiques simples, la réalisation et l’interprétation d’antibiogrammes selon la famille de germes et la mise en place de contrôles qualité au laboratoire. Une grande partie de cette formation a été dédiée aux travaux pratiques à la paillasse, portant sur des analyses de routine. Ces formations pratiques ont été basées sur un guide fourni par le Pr Ellen Jo Baron de DMDP (Diagnostic Microbiology Development Program). Suite au cours, des souches d’ATCC (American Type Culture Collection) ont été distribuées à chaque participant afin d’aider à la mise en place des contrôles qualité dans leur laboratoire.

Ces journées s’inscrivent dans le cadre du renforcement du diagnostic microbiologique des laboratoires publics menés par la Fondation Mérieux au Myanmar. En 2013, la Fondation Mérieux a créé un nouveau laboratoire de microbiologie entièrement équipé (niveau de biosécurité P2). Elle a également fourni 2 mois d’assistance technique pour la mise en place du laboratoire dont la formation du personnel, la rédaction de procédures ainsi que la gestion de la sécurité et de la qualité.

Établi depuis 1969, le PHL de Mandalay est un laboratoire de santé publique impliqué dans le contrôle des épidémies et le diagnostic des maladies infectieuses du Nord du Myanmar. En partenariat avec l’ONG, International Union Against Lung Disease and Tuberculosis, un laboratoire de biologie moléculaire a été inauguré au PHL en 2012, permettant le suivi de la charge virale chez les patients infectés par le VIH.

Haut de Page