Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Pseudo-particules virales (PPV) comme vaccins, vecteurs et adjuvants

Évènement Fondation Mérieux

31 mars - 2 avril 2014, Les Pensières, Annecy (France)

Les vaccins jouent un rôle majeur dans la réduction de l’impact des maladies infectieuses. Néanmoins, les vaccins doivent encore cibler d’importants problèmes de santé. Le développement de protéines virales individuelles comme candidats vaccins a rencontré un succès limité même si ces protéines virales étaient les cibles d’anticorps neutralisants responsable de la protection.

D’autres approches sont nécessaires et les pseudo-particules virales (PPV) pourraient contribuer au progrès dans ce domaine. Les nouveaux vaccins viraux tels que le VHB et le VPH sont constitués de pseudo-particules virales (PPV) abritant des protéines de surface assemblées dans une particule imitant le manteau de l’agent viral naturel. A ce jour, la structure antigénique de tous les vaccins viraux efficaces contient ou est similaire à la structure externe du virus ciblé. Les efforts doivent donc maintenant se concentrer sur l’assemblage spatial de ces protéines de surface afin d’induire de façon optimale une réponse immunitaire protectrice.

Cela ouvre de nouvelles questions et de nouveaux champs sur le design de l’antigène, notamment en ce qui concerne la taille et la structure optimale et minimale nécessaires aux pseudo-particules virales. En outre, quels sont les mécanismes d’action spécifiques des PPV ? Existe-t-il des différences dans les voies d’apprêtements suivies par les protéines solubles et les pseudo-particules virales ? La réponse immunitaire innée est-t-elle différente entre les PPV et les protéines solubles ? Enfin, les adjuvants sont-ils nécessaires et quels sont ceux qui sont compatibles avec les PPV ? Toutes ces questions seront abordées lors de la conférence.

Télécharger le programme (EN)1 Mo pdf

Inscription en ligne

Haut de Page