Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Réunion « Freedom in biological research » : peut-on réconcilier la science et la biosécurité ?

Des leçons tirées de la controversée autour des publications sur le H5N1

Des recherches sur la transmission potentielle du virus de la « grippe aviaire » A/H5N1 entre mammifères ont soulevé une large controverse l’année dernière lorsque deux publications proposées aux revues Science et Nature ont été tout d’abord censurées puis finalement autorisées par le Conseil National Consultatif Scientifique Américain pour la Biosécurité (NSABB). La censure était liée à des inquiétudes par rapport au contenu des publications : celles-ci pourraient divulguer des informations pouvant être potentiellement détournées à des fins bioterroristes. Au-delà d’une utilisation abusive intentionnelle, la fuite accidentelle de microbes des laboratoires est une réalité et a été exposée dans des publications scientifiques à de nombreuses reprises.

La Société peut-elle entraver le principe fondamental de la Liberté de la Science et de la poursuite de la connaissance au nom de la biosécurité ?

La Fondation Mérieux et l’Inserm ont convoqué des experts de renommée internationale au centre de conférences Les Pensières du 6 au 8 février afin de discuter de la liberté dans la recherche biomédicale. Dr David Relman, Professeur aux Départements de Médecine et de Microbiologie et Immunologie à l’Université de Stanford ; Prof. Albert Osterhaus, Directeur de l’Institut de Virologie, Centre Médical Erasmus de Rotterdam ; Prof. Simon Wain-Hobson, Directeur du Département de Rétrovirologie Moléculaire à l’Institut Pasteur et Martin Enserink, journaliste pour la revue Science, étaient parmi les nombreux participants.

Une publication est en cours d’élaboration comprenant le sommaire des résultats des débats sur les bénéfices et risques potentiels des études de bio-ingénierie sur le virus A/H5N1, les nouvelles règles pour la recherche biologique à double usage et la question plus large de l’autonomie de la science.

Haut de Page