Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

La 5e Conférence IDEA en Asie, organisée par la Fondation Mérieux, met l’accent sur le choléra

20 mars 2017, Vientiane (Laos)

La 5e rencontre de l’Initiative contre les maladies diarrhéiques et entériques en Asie (IDEA) a été organisée du 6 au 9 mars 2017 à Hanoï (Vietnam).

5e Conférence IDEA en Asie, organisée par la Fondation Mérieux, met l’accent sur le choléra

Cette conférence IDEA, qui porte sur la prévention et le contrôle des épidémies de choléra, est organisée par la Fondation Mérieux, avec le soutien de l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie (National Institute for Hygiene and Epidemiology, NIHE), qui dépend du ministère vietnamien de la Santé.

Pour évoquer la situation actuelle du choléra en Asie, 50 participants se sont réunis, principalement des représentants des ministères de la Santé de 10 pays asiatiques (Bangladesh, Cambodge, Inde, Indonésie, Malaisie, Népal, Pakistan, Philippines, Thaïlande et Vietnam) et d’organisations internationales partenaires1.

Objectif : combattre les épidémies prévisibles et réduire le fardeau du choléra

Tous les participants des différents pays ont partagé la situation actuelle du choléra dans leur pays, pour mieux comprendre comment prévenir et contrôler cette maladie. Les représentants des organisations ont quant à eux présenté les différentes activités mises en place pour lutter contre le choléra.

L’objectif de cette réunion IDEA était donc de faire le point sur les attentes des ministères de la Santé et les actions proposées par les partenaires. Cela a pour but de combattre les épidémies prévisibles de choléra en n’intervenant pas uniquement en urgence, mais en construisant aussi des stratégies de prévention.

Cette rencontre aura servi de cadre pour réunir les partenaires impliqués dans la prévention du choléra aux niveaux mondial, régional et national. Un rapport sera prochainement publié pour établir les conclusions de cet atelier.

Lutter contre le choléra, responsable de 100 000 à 120 000 morts par an

Lancée en 2011, IDEA réunit un groupe multidisciplinaire, multinational et indépendant de professionnels de santé impliqués dans le contrôle et la prévention du choléra en Afrique et en Asie. IDEA travaille de façon rapprochée avec le Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (Global Task Force for Cholera Control, GTFCC) de l’Organisation mondiale de la santé ainsi que l’Unicef, en s’inscrivant pleinement dans leur stratégie globale visant à réduire la mortalité liée au choléra à travers le monde.

Il s’agit d’une initiative basée sur l’expertise du terrain qui fédère des actions nationales et internationales et crée des synergies multisectorielles par l’organisation d’ateliers en Afrique et en Asie. Les deux ateliers menés en 2015 en Inde (du 30 mars au 2 avril) et au Bénin (du 5 au 9 octobre) ont respectivement donné lieu à la « Déclaration de Delhi » et à la « Déclaration de Cotonou », plaidoyers adressés aux leaders d’opinion, institutions et organisations locales et nationales.

Hébergée par la Fondation Mérieux et soutenue par Valneva, bioMérieux et Sanofi Pasteur, IDEA a pour objectif global de contribuer au contrôle, à la prévention et à l’élimination efficaces du choléra et des autres maladies entériques, en aidant les pays participants à développer des plans d’actions nationales. Le choléra reste aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique, responsable de 100 000 à 120 000 morts par an, en particulier dans l’Asie du Sud-Est et l’Afrique subsaharienne.

1 : Ces organisations sont : le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), l’ONG Save the Children, l’ONG PATH, l’International Vaccine Institute (IVI), le Centre international pour la recherche sur les maladies diarrhéiques, Bangladesh (icddr,b), le Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (GTFCC, Global Task Force for Cholera Control), hébergé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le projet DOVE (Delivering Oral Vaccine Effectively), financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, les National Institutes of Health (NIH), qui dépendent du Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis, l’Agence de médecine préventive et le Translational Health Science and Technology Institute (THSTI), institut rattaché au gouvernement indien.

Haut de Page