Fondation Merieux

Une fondation familiale dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses

Mali : la phase 2 du projet LABOMEDCAMP, en soutien aux laboratoires de campagne, va commencer

22 mai 2017, Bamako (Mali)

Gilles Tonelli, ministre des Relations extérieures et de la Coopération de Monaco, accompagné de François-Xavier Babin, Directeur du Développement International de la Fondation Mérieux, de Souleymane Diallo, directeur général du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux, et de Mansour Sy, directeur national de l’ONG Santé Sud, ont présidé, le 5 avril 2017 au Centre d’Infectiologie Charles Mérieux, la cérémonie de signature de la phase 2 du projet LABOMEDCAMP.

La phase 2 du projet LABOMEDCAMP

LABOMEDCAMP (pour Laboratoire Médical de Campagne) vise à améliorer la qualité du diagnostic des maladies infectieuses en installant de petits laboratoires dans les centres de santé de première ligne au Mali.

La première phase du projet, qui a commencé en 2011, a permis l’installation de dix nouveaux laboratoires dans dix centres de santé communautaire dans les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou.

Améliorer la prise en charge médicale des populations rurales

Cette première phase s’est poursuivie en 2014 par des sessions de formation continue délivrées aux techniciens des laboratoires, dans le cadre de la gestion de la crise Ebola par RESAOLAB, après une mission de supervision qualité réalisée auprès des laboratoires.

Les résultats du projet, qui a permis l’intégration des 10 laboratoires dans les dispositifs nationaux de contrôle qualité et de surveillance épidémiologique, ont convaincu les partenaires de lancer une deuxième phase à ce projet.

Dès mai 2017 et jusqu’à 2020, la phase 2 du projet permettra donc de renforcer et de contribuer à l’amélioration de la prise en charge médicale des populations rurales, à travers un diagnostic et un suivi biologiques de qualité dans les laboratoires de première ligne. Cette phase 2 pérennisera les activités dans les laboratoires de la phase 1, mais étendra aussi l’initiative à 8 laboratoires sélectionnés dans les régions de Kayes, Mopti, Ségou et Sikasso (avec 2 laboratoires par région).

Mettre à niveau les laboratoires dans le cadre d’un réseau national

Le projet LABOMEDCAMP permettra au total :

  • de renforcer les capacités des techniciens de laboratoire et les médecins travaillant dans ces centres de santé communautaire ;

  • de mettre à niveau les laboratoires en termes d’équipement et de conditions de biosécurité ;

  • et de renforcer l’intégration de ces laboratoires de première ligne dans les activités du réseau national des laboratoires.

Gilles Tonelli s’est réjoui de la signature de ce nouvel accord qui témoigne de la volonté de chaque partie prenante de consolider les acquis de la première phase du projet et de promouvoir l’accès à des soins de santé de qualité au plus grand nombre.

Financé par la Direction de la Coopération Internationale de Monaco et la Fondation Mérieux, le projet LABOMEDCAMP est mis en œuvre par la Fondation Mérieux, en partenariat avec le ministère malien de la Santé et de l’Hygiène publique, l’ONG Santé Sud, le Centre d’infectiologie Charles Mérieux du Mali et l’Association des Médecins de Campagne.

Haut de Page