Haïti

Evaluation finale du projet SPHaïtiLab

Société

Fondation Mérieux

Type de contrat

Consultance

Lieu de travail

A distance avec un déplacement en Haïti

Date de clôture

16 / 09 / 2019

Résumé du projet

Contexte

La Fondation Mérieux soutient le Ministère de la Santé Publique et de la Population dans la mise en place d’un plan ambitieux pour renforcer le Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) à travers le projet SPHaïtiLab.

À travers SPHaïtiLab, le LNSP souhaite établir les actions prioritaires pour le développement du système des laboratoires qui permettra l’amélioration de la prise en charge de la population. Le projet SPHaïtiLab vise à utiliser des données probantes collectées sur le terrain pour orienter et renforcer les politiques nationales des laboratoires et de la recherche afin de fournir une vision à moyen et long terme pour un développement du Réseau National des Laboratoires adapté aux réalités du pays.

Ce projet, financé par la Commission européenne, est également cofinancé par la Fondation Mérieux pour une durée de 5 ans (2015-2019) avec un budget total de 1,8 millions d’euros.

Finalité

La finalité du projet est de contribuer à améliorer la santé de la population d’Haïti par l’analyse et le conseil stratégique en matière de politique de laboratoire.

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • Fournir au Ministère de la Santé Publique et aux parties prenantes du secteur : des conseils stratégiques basés sur des données probantes et l’analyse de la situation locale ;  de l’appui à la prise de décision et à l’élaboration d’une politique nationale de laboratoire.
  • Renforcer l’expertise, les connaissances et les ressources du Laboratoire National de Santé Publique d’Haïti.

Contenu du projet

  • Évaluer la situation des laboratoires et la mise en oeuvre des projets de recherche
  • Émettre des recommandations stratégiques pour la création des politiques nationales de laboratoire et de recherche
  • Renforcer les ressources humaines du LNSP par le recrutement de personnel spécialisé et par des formations adaptées
  • Mutualiser les ressources et expertises des acteurs de la santé pour assurer le développement du Système National des Laboratoires

Justification et objet de l’évaluation

Le projet SPHaïtiLab a débuté en 2015 pour une durée de 5 ans. Une évaluation externe en fin de projet est programmée. Celle-ci nécessite le travail d’un intervenant externe, qui devra mesurer l’atteinte des objectifs, au regard des indicateurs du cadre logique. Ce suivi sera effectué par une mission auprès de l’équipe de coordination nationale et des différentes partenaires en Haïti, et de communications régulières avec la coordination internationale.

Cette évaluation devra évaluer la mise en oeuvre des activités en prenant en compte le contexte haïtien dans son ensemble et plus particulièrement des cinq dernières années. Considéré comme un des facteurs de réussite du projet, notamment en lien avec les objectifs spécifiques, cette évaluation externe portera plus particulièrement sur l’appropriation du projet par les partenaires haïtiens.

Il sera également attendu de l’intervenant qu’il puisse identifier des pistes de collaboration pour appuyer le Ministère de la Santé Publique dans la mise en place de son nouveau plan stratégique afin de renforcer le système des laboratoires.

Périmètre de l’évaluation

Pour cette évaluation, il conviendra donc de tirer les enseignements du projet, en mettant en exergue l’évaluation des aspects suivants :

  • L’implication des différentes entités du Ministère de la Santé dans la mise en place du projet,
  • La bonne collaboration avec les partenaires du projet,
  • L’implication des parties prenantes du système des laboratoires dans les démarches de structuration du secteur,
  • Le renforcement de la position du Laboratoire National de Santé Publique en tant que tête du réseau des laboratoires,
  • L’atteinte des objectifs tels que fixés dans le cadre logique du projet,
  • L’impact du projet sur les décisions de santé publique,
  • La contribution de SPHaïtiLab au plaidoyer en faveur du développement du système des

L’évaluation pourra également aborder des aspects de capitalisation de l’expérience du projet, et notamment :

  • Mesure du changement : relations entre les partenaires (LNSP/DELR par exemple) ;
  • Evaluation de l’apport de la collaboration Sud-Sud.

Organisation de l’évaluation

L’évaluation se déroulera au sein du Laboratoire National de Santé Publique (Port au Prince) dans un premier temps puis dans le cadre de rencontres avec l’ensemble des partenaires du projet dans le pays. Des échanges réguliers avec l’équipe de coordination internationale via téléphone et Skype seront planifiés.

Un certain nombre de documents sera remis à l’évaluateur avant le début de sa mission, dont : les rapports d’activités du projet depuis son lancement, la convention de financement, les rapports et documents produits dans le cadre du projet.

Cette évaluation doit être effectuée avant fin novembre 2019 afin que le rapport et ses recommandations soient disponibles au début du mois de décembre 2019.

En ce qui concerne la méthode de l’évaluation, outre l’analyse des documents, nous proposons :

Depuis Haïti

  • Un entretien avec l’équipe de coordination nationale au LNSP ;
  • Un entretien avec chaque partenaire de mise en oeuvre : LNSP, DELR, GHESKIO ;
  • Un entretien avec la délégation de la Commission Européenne ;
  • Un entretien avec certaines organisations internationales liées au projet (OMS, CDC, etc.) ;
  • Dans la mesure du possible, une visite de terrain sur un des sites participant à l’étude sur la MDR-TB ;

Lors d’échanges Skype ou téléphone

  • Un entretien avec l’équipe de coordination internationale à Lyon au début de l’évaluation, au milieu et à la fin ;
  • Un entretien téléphonique ou Skype avec les partenaires financiers (Commission Européenne et GFA) ;
  • Un entretien téléphonique avec le partenaire au Burkina Faso, l’Institut Africain de Santé Publique.

La méthodologie décrite ci-dessus intègre les rencontres proposées à minima. Sur cette base les soumissionnaires sont invités à proposer leur propre méthodologie.

Délivrables

A l’issue de l’évaluation, l’évaluateur doit être en mesure de fournir : un rapport d’évaluation

Celui-ci sera remis en 5 exemplaires papiers et une version électronique, à la coordinatrice du projet dans les 2 semaines suivant la mission sur le terrain.

Modalités financières et opérationnelles

Le candidat devra faire une proposition respectant un budget maximum de 8 000€. Les paiements seront effectués seront le calendrier proposé ci-dessous :

  • 30% au démarrage ;
  • 50% à la soumission du rapport intermédiaire ;
  • 20% à la soumission du rapport final.

Le contrat de consultance sera établi entre le prestataire et la Fondation Mérieux.

Profil de l’évaluateur

  • Professionnel de Santé Publique,
  • Expérience conséquente dans le domaine de l’évaluation et du suivi de projet/programme dans le secteur de la santé,
  • Expérience dans l’évaluation de programmes financés par des bailleurs de fonds,
  • Expérience professionnelle en Haïti,
  • Bonne connaissance des problématiques de santé publique dans la région,
  • Une formation en biologie et/ou en épidémiologie serait un atout.

Les candidats intéressés doivent soumettre un dossier de candidature par mail aux adresses suivantes: chloe.masetti@fondation-merieux.org et juliane.gebelin@fondation-merieux.org.

Les offres doivent être envoyées au plus tard le 16 septembre 2019.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause