Bangladesh

Au Bangladesh, confronté aux défis d’une très importante densité de population, du changement climatique et du contrôle des maladies infectieuses, nous renforçons les capacités locales dans les domaines de la recherche, la formation et les analyses biologiques par la construction du Laboratoire Rodolphe Mérieux au sein du Bangladesh Institute of Tropical and Infectious Diseases.

En bref

  • Première mission de la Fondation Mérieux en 2009
  • Institute for developing Science and Health initiatives créé en 2014 grâce à la récompense remportée par le Docteur Firdausi Qadri, lauréate du Prix Christophe Mérieux en 2012 et fondatrice de cet Institut
  • Laboratoire Rodolphe Mérieux (2015) à Chittagong, au Bangladesh Institute of Tropical and Infectious Diseases
  • 2 institutions membres du réseau GABRIEL : l’icddr,b (International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh) et l’ideSHi (Institute for developing Science and Health initiatives)

Thèmes de recherche du Laboratoire Rodolphe Mérieux : tuberculose – typhoïde

Situation

Accès au diagnostic

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Chittagong fournit à la population locale un diagnostic de qualité (tests de routine et examens spécialisés) et forme des étudiants en biologie clinique et maladies infectieuses, renforçant ainsi les capacités locales.

La Fondation Mérieux contribue activement au développement du Bangladesh Institute of Tropical and Infectious Diseases (BITID) qui héberge le Laboratoire Rodolphe Mérieux :

  • Renforcement de la plateforme de laboratoire (achat d’une plateforme pour la réalisation du gel d’électrophorèse et renforcement de la plateforme de microbiologie) ;
  • Développement de la capacité de diagnostic en microbiologie pour la lutte contre la résistance aux antimicrobiens (avec la participation d’un financement du Global Health Security Agenda) ;
  • Ateliers et formations au contrôle de la qualité et à la biosécurité.

La Fondation Mérieux apporte également son soutien au laboratoire de l’hôpital de Shyamnagar en partenariat avec l’ONG Friendship, engagée auprès des communautés les plus démunies du Bangladesh.

Renforcement des capacités de recherche

Renforcement des capacités de recherche

La Fondation Mérieux coordonne au Bangladesh une étude dont le but est de comprendre le rôle du virus Zika dans l’étiologie du syndrome de Guillain-Barré.

Dans le cadre du réseau GABRIEL, la Fondation Mérieux coordonne l’étude ZIKAGEIS, qui a pour but de comprendre le rôle du virus Zika dans l’étiologie du syndrome neurologique de Guillain-Barré. Cette étude a été lancée en 2016 au Bangladesh, avec le soutien de l’unité de recherche médicale de l’armée navale américaine (NAMRU/NMRC) et de la Fondation AnBer. Le projet est mené auprès de 500 patients atteints du syndrome de Guillain-Barré.

Également dans le cadre du réseau GABRIEL, les chercheurs bangalais bénéficient des modules de formation développés par le Laboratoire des Pathogènes Émergents de Lyon et participent à deux projets de recherche :

  • L’étude de la transmission de la tuberculose en milieu carcéral, dans le but d’améliorer le dépistage précoce et le contrôle de l’épidémie dans les prisons bangladaises ;
  • Le projet COMPARE visant à développer une base de données mondiale pour l’identification rapide de pathogènes par le séquençage nouvelle génération (financé par l’Union européenne à travers le programme Horizon 2020).

Le Bangladesh est l’un des pays les plus touchés par la fièvre typhoïde dans le monde. C’est dans ce pays que nous avons mené la première phase de validation d’une nouvelle méthode de détection et d’identification des pathogènes responsables des fièvres entériques (Salmonella typhi et Salmonella paratyphiA). Avec le soutien de la Bill & Melinda Gates Foundation, le Laboratoire des Pathogènes Émergents a développé le test et analysé des échantillons de nos partenaires au Bangladesh : la Child Health Research Foundation, le Département de Microbiologie du Dhaka Shishu Hospital, le Center for Vaccine Sciences à l’icddr,b et le Centre pour la technologie biomédicale de l’ideSHI.

Soutien Mère-Enfant

Pays à faibles ressources, densément peuplé et particulièrement vulnérable aux événements météorologiques, le Bangladesh connaît d’importants déficits en termes de santé publique. La Fondation Mérieux apporte son soutien dans le cadre de projets collaboratifs :

  • Augmentation des capacités de diagnostic sur les bateaux-hôpitaux de l’ONG Friendship, par de la fourniture d’équipement et de la formation, en collaboration avec Biologie Sans Frontières, partenaire historique de la Fondation Mérieux ;
  • Construction d’un Centre de santé sur l’île de Maeshkali en partenariat avec l’ONG AMD (Aide médicale au développement), Fonds Pour Eux et SARPV (Social Assistance and Rehabilitation for the Physically Vulnerable) ;
  • Construction d’un centre de prise en charge du handicap de l’enfant à Ramu au sud-est du Bangladesh, avec AMD et avec le soutien financier de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause