Brésil

Au Brésil, pays confronté à d’importants défis de développement, tout particulièrement dans les États amazoniens, la Fondation Mérieux renforce les capacités de diagnostic et de recherche de l’État d’Acre et aide le chef Almir dans sa croisade pour l’intégration de son peuple dans la société moderne.

En bref

  • 1974-1975 : la Fondation Mérieux, en partenariat avec l’Institut Mérieux, vaccine toute la population du Brésil durant l’épidémie de méningite A
  • Centre d’Infectiologie Charles Mérieux et Laboratoire Rodolphe Mérieux (2016) à l’hôpital Fundhacre de Rio Branco
  • 2 institutions membres du réseau GABRIEL : la Fondation Oswaldo Cruz et le Laboratório Nacional de Computação Científica (Laboratoire National d’Informatique Scientifique)

Thèmes de recherche du laboratoire Rodolphe Mérieux : hépatites virales – tuberculose

Situation

Nous avons un lien historique avec le Brésil. En 1974, quand le Docteur Charles Mérieux, fondateur de la Fondation Mérieux, prend connaissance de l’épidémie de méningite A qui faisait rage dans le pays, il se rend à Brasilia pour rencontrer le ministre de la Santé Paulo Almeida Machado. A la suite de cette réunion, la Fondation Mérieux et l’Institut Mérieux unissent leurs forces pour enrayer l’épidémie. Ils ont fourni 103 millions de vaccins, soit toute la population du Brésil. Il s’agissait alors de la plus vaste opération de santé publique jamais réalisée.

Accès au diagnostic

La création du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux et du Laboratoire Rodolphe Mérieux en 2016 a marqué une étape importante dans la lutte contre les hépatites virales, un problème majeur de santé publique en Amazonie. Doté d’un laboratoire de niveau de biosécurité élevé (P3), le premier dans la région amazonienne, le Laboratoire Rodolphe Mérieux compte également trois laboratoires de niveau P2 ainsi que des espaces dédiés à la biologie moléculaire et à la production de plasmide.

Renforcement des capacités de recherche

Dans le cadre d’une collaboration avec le GIHSN (Global Influenza Hospital Surveillance Network) et avec le soutien financier de Sanofi Pasteur, un programme de surveillance des cas de grippe sévère est mené sur 3 sites cliniques brésiliens : Fortaleza (État du Ceará), Rio de Janeiro et Porto-Alegre (État du Rio Grande do Sul). Cette étude pilote a pour objectif de documenter les cas de grippe sévère, d’identifier les souches responsables et d’évaluer l’efficacité de la vaccination.

Les membres brésiliens du réseau GABRIEL contribuent à des programmes de recherche internationaux menés dans plusieurs centres du réseau, notamment le projet de développement d’outils de diagnostic de la pneumonie pour le typage du Streptococcus pneumoniae par la technologie PCR multiplexe en temps réel.

Nous soutenons également deux partenariats internationaux dans lesquels le Brésil est investi :

  • Le Consortium ZikaPLAN, initiative internationale créée pour répondre à l’épidémie de virus Zika et financée par l’Union européenne (convention de subvention 734 584). Dans ce cadre, nous évaluons des outils de diagnostic Zika et nous organisons un atelier pratique sur les tests de diagnostic ;
  • Le Programme GloPID-R, initiative mondiale visant à réunir des organismes financeurs de la recherche dans le but d’accélérer la riposte lors d’une épidémie nouvelle ou ré-émergente à potentiel pandémique (tenue au Brésil d’une rencontre internationale des porteurs de projets de recherche financés par l’Europe sur le virus Zika).

Soutien Mère-Enfant

La Fondation Mérieux a établi en 2016 un partenariat avec Almir Narayamoga, Chef de la tribu amazonienne Surui, pour la construction d’un Centre de Formation et de Préservation des Savoirs en matière de Santé.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause