Irak

L’Irak fait face à une crise humanitaire majeure, avec un nombre important de déplacés internes. Avec la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux et nos partenaires locaux, nous intervenons dans le pays pour apporter notre soutien à ces populations déplacées, notamment les mères et les enfants dans le Kurdistan irakien.

En bref

  • Première mission de la Fondation Mérieux en 2014

Situation

Soutien Mère-Enfant

Aide alimentaire d’urgence

Avec le soutien de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Mérieux est intervenue dès le début de la crise humanitaire en août 2014, avec l’acheminement en urgence de treize tonnes d’aide alimentaire (en partenariat avec la région Rhône-Alpes) et d’une tonne de médicaments au Kurdistan irakien. En janvier 2017, environ 2,6 tonnes de médicaments (fournis par l’association Tulipe) ont été distribuées dans les centres de santé qui accueillent les personnes déplacées à Erbil.

Infrastructures d’accueil

Dans le cadre d’actions concertées et avec le soutien de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Mérieux travaille depuis le début de la crise irako-syrienne aux côtés des populations déplacées afin d’améliorer leurs conditions de vie :

  • Aménagements de 250 logements  pour les réfugiés de la plaine de Ninive, en partenariat avec la Fondation Saint-Irénée, la Fondation Raoul Follereau, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Grand Lyon et la Ville de Lyon.
  • Construction de l’école Saint-Irénée pour les enfants déplacés à Erbil (18 salles de classes accueillant 1 200 enfants) et d’un terrain de sport, en partenariat avec la Fondation Saint-Irénée, la Fondation Raoul Follereau, la Fondation AnBer et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Création d’une activité génératrice de revenus : dans le camp de déplacés de Mar Elia près d’Erbil, la Fondation Mérieux participe à la construction et la mise en place d’une activité de boulangerie-pâtisserie dont la gestion a été prise en charge par des réfugiés.

Prise en charge médicale

De nombreux problèmes sanitaires sont relevés dans les camps, notamment les diarrhées (surtout chez les enfants), les infections respiratoires, les risques de flambées épidémiques, les complications de la grossesse et de l’accouchement. Pour pallier la défaillance de structures de prise en charge, la Fondation Mérieux, en partenariat avec la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, soutient plusieurs projets ou ONG engagées aux côtés des déplacés :

  • Construction du Centre Mères-Enfants Pauline-Marie Jaricot d’Erbil : projet encadré par la Fondation Mérieux en lien avec le camp de réfugiés (les architectes et le personnel sont issus du camp) et avec le soutien financier des Œuvres Pontificales Missionnaires de Lyon et de la Fondation Saint-Irénée.
  • Construction d’un laboratoire médical dans le camp de déplacés de Bardarash, en partenariat avec l’ONG Première Urgence Internationale.
  • Équipement du laboratoire du Centre de santé dans le camp de Darkar (près de la frontière turque) en partenariat avec l’association EliseCare qui a installé une clinique et une pharmacie au sein du camp.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause