Liban

Au Liban, terre d’accueil de plus d’un million de réfugiés, nous intervenons notamment pour soutenir les personnes déplacées. Avec le Laboratoire Rodolphe Mérieux, nous menons un projet de recherche sur les infections respiratoires qui affectent les enfants dans les camps de réfugiés et nous apportons notre expertise en biologie médicale pour offrir des tests spécialisés.

En bref

  • Première mission de la Fondation Mérieux en 2008
  • Bureau de représentation de la Fondation : 2 expatriés et 2 collaborateurs libanais
  • Laboratoire Rodolphe Mérieux (2011) à Beyrouth au Pôle Technologie Santé de l’Université Saint-Joseph
  • Deux membres du réseau GABRIEL : Université Saint-Joseph (Laboratoire Rodolphe Mérieux de Beyrouth) et Université libanaise (Laboratoire Microbiologie, Santé et Environnement, Tripoli)

Thème de recherche du Laboratoire Rodolphe Mérieux : pneumonie

Situation

Accès au diagnostic

Des activités de biologie spécialisée (charges virales VIH, hépatites virales B et C, génotypage du virus de l’hépatite C, typage tuberculose) sont menées au Laboratoire Rodolphe Mérieux afin de combattre les maladies infectieuses et lutter contre les épidémies, pour le bénéfice des populations les plus vulnérables.

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux, construit en 2011 par la Fondation Mérieux et remis à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, a pour but de répondre aux priorités infectieuses locales. Il constitue une infrastructure de pointe mise à disposition des chercheurs libanais et de la région, afin de réaliser des activités de recherche biologique appliquée. Le Laboratoire Rodolphe Mérieux est un observatoire des agents pathogènes et des maladies infectieuses. Des formations en biosécurité et en qualité sont proposées aux scientifiques du laboratoire.

Renforcement des capacités de recherche

En 2016 a été lancée l’étude PEARL (Pneumonias’ Etiology Among Refugees and Lebanese population), pour identifier les pathogènes à l’origine des infections respiratoires au niveau communautaire parmi les populations réfugiées et libanaises. La Fondation Mérieux a décidé de lancer cette étude après avoir été alertée par Médecins Sans Frontières de l’importante incidence d’infections pulmonaires touchant majoritairement les enfants.

L’étude PEARL est destinée à adapter au plus vite les protocoles de prise en charge pour améliorer les soins apportés aux malades. Elle sera la première à établir systématiquement la prévalence et la contribution causale des micro-organismes pathogènes dans les voies respiratoires pendant une crise humanitaire. Ce projet de recherche, qui repose sur l’expertise du Laboratoire Rodolphe Mérieux de Beyrouth, est destiné à adapter au plus vite les protocoles de prise en charge pour améliorer les soins apportés aux malades.

Le projet PEARL est cofinancé par la Bill & Melinda Gates Foundation et la Fondation Mérieux. Il rassemble un consortium de partenaires de diverses régions du Liban et issus des milieux académiques (Université Saint-Joseph de Beyrouth et Université Libanaise de Tripoli), humanitaires (les associations Al-Bashaer et Amel), privés (Bioteck et BioFire Diagnostics) ou encore de l’expertise en biologie (Hôpital de Chtoura et Université de Lyon).

Échange de connaissances

La Fondation Mérieux organise des conférences et des symposiums internationales, afin de favoriser la circulation des idées en matière de lutte contre les maladies infectieuses.

Au Liban a été organisée en 2017 la conférence régionale MENA sur la santé publique et les maladies infectieuses. Elle a permis de réunir autour de cette question des scientifiques de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) et des experts de renommée internationale, dans une région qui pourrait constituer un terrain favorable à la propagation globale de nombreuses maladies infectieuses, en raison de l’instabilité politique et des flux migratoires importants. Cette conférence a été organisée en partenariat avec la Lebanese Society for Infectious Diseases and Clinical Microbiology, The Lancet Infectious Diseases, le Bureau Moyen-Orient de l’Agence universitaire de la francophonie et l’ESA Business School.

Soutien Mère-Enfant

Le Liban est un des pays qui accueille le plus de Syriens fuyant la guerre dans leur pays. En partenariat avec la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Mérieux va construire un centre médico-social pour soigner et orienter les réfugiés syriens qui arrivent dans la région de la Bekaa, région située au nord-est du Liban et qui accueille plus de 400 000 réfugiés. Un suivi médical des femmes (unité gynécologique et obstétrique) et des enfants (unité pédiatrique) sera réalisé, des sessions de sensibilisation sur les bonnes pratiques quotidiennes d’hygiène et de santé seront organisées. Ce centre est construit grâce au soutien de la Direction de la Coopération Internationale de la Principauté de Monaco, et le partenaire local de la Fondation Mérieux, l’ONG libanaise Amel, assurera la gestion du centre.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause