Madagascar

Présente depuis 2006 à Madagascar, la Fondation Mérieux contribue, dans cette île de l’océan Indien, à l’amélioration de l’accès aux soins des personnes vulnérables et à un meilleur diagnostic biologique en soutenant les laboratoires de région et le Centre d’Infectiologie Charles Mérieux.

En bref

  • Première mission de la Fondation Mérieux en 2006
  • Bureau de représentation de la Fondation Mérieux : 4 collaborateurs malgaches
  • Centre d’Infectiologie Charles Mérieux, reconnu en 2016 comme Laboratoire de Référence de la Lèpre
  • Laboratoire Rodolphe Mérieux (2010) à l’Université d’Antananarivo, membre du réseau GABRIEL 
  • 9 laboratoires de biologie médicale réhabilités depuis 2007

Thèmes de recherche du Laboratoire Rodolphe Mérieux : lèpre, chromomycose & sporotrichose, bactéries multirésistantes, méningites bactériennes et papillomavirus

Situation

Accès au diagnostic

Avec RESAMAD, la Fondation Mérieux met en réseau les laboratoires du pays, ce qui permet de renforcer la qualité des soins offerts aux populations.

Avec RESAMAD, la Fondation Mérieux met en réseau les laboratoires du pays, ce qui permet de renforcer la qualité des soins offerts aux populations.

La Fondation Mérieux apporte son soutien à la mise en place du Réseau malgache de Laboratoires des hôpitaux publics RESAMAD, notamment par la fourniture d’un système informatisé de gestion des laboratoire. Une Unité de Bactériologie a été créée en 2016 dans le laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire de Morafeno à Tamatave.

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’Agence Française de Développement, cet accompagnement technique est réalisé en partenariat avec le Service des Laboratoires du ministère de la Santé publique de Madagascar, le Centre d’Infectiologie Charles Mérieux d’Antananarivo et la Commission de l’Océan Indien.

Une formation en pharmacie, la première dans l’Océan indien, a également été créée dès 2006 pour renforcer les capacités des pharmacies hospitalières.

Pr Luc-Hervé Samison, Directeur du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux de Madagascar et Doyen de la Faculté de Médecine d’Antananarivo, Madagascar

La Fondation Mérieux est enfin partenaire de deux actions de terrain en faveur de l’accès au diagnostic :

  • Prise en charge des sujets contacts de la tuberculose dans la région d’Analamanga ;
  • Évaluation de la charge virale VIH au Centre d’Infectiologie Charles Mérieux pour la cohorte de 300 patients suivis à l’hôpital Joseph Raseta de Befelatanana.

Renforcement des capacités de recherche

La Fondation Mérieux est partie prenante de plusieurs programmes de recherche à Madagascar :

  • Surveillance de la résistance aux antibiotiques anti-lépreux ;
  • Programme de recherche sur l’incidence et les sources environnementales des mycoses tropicales (chromoblastomycose et sporotrichose) afin d’améliorer la prise en charge des patients ;
  • Surveillance des méningites bactériennes avec analyse des échantillons par la technique de dépistage « PCR en temps réel » développée par le Laboratoire des Pathogènes Émergents et transférée en 2015 au Centre d’Infectiologie Charles Mérieux de Madagascar ;
  • Évaluation du taux d’endémicité de la bilharziose intestinale en Haute Matsiatra : le projet vise à déterminer la prévalence de la maladie en milieu scolaire et à mettre en place les actions de prévention adaptées.

Soutien Mère-Enfant

À Madagascar, la Fondation Mérieux et la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux soutiennent plusieurs associations locales de lutte contre la pauvreté, comme Akamasoa (Les bons amis), qui fournit logements, structures sanitaires, scolarisations et activités créatrices de revenus à plus de 20 000 personnes à Antananarivo. Elles apportent leur soutien en faveur de l’accès aux soins via le « Fonds de Solidarité Santé Enfants et Femmes Démunis », grâce auquel plus de 700 enfants ont déjà bénéficié d’une prise en charge médicale. Un programme d’éducation à la santé a également été mis en place à destination des familles les plus vulnérables en partenariat avec la médecine scolaire et les associations de protection de l’enfance.

En 2016, la Fondation Mérieux a réhabilité un centre de formation et d’accueil de jeunes étudiantes à Antananarivo, la « Maison Bénédicte », en mémoire du Docteur Bénédicte Contamin, ancienne responsable de la Fondation Mérieux à Madagascar.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause