Myanmar

Au Myanmar, la Fondation Mérieux lutte contre les maladies infectieuses, en développant l’accès à un diagnostic de qualité dans les laboratoires nationaux, en particulier du VIH.

En bref

  • Première mission de la Fondation Mérieux en 2010
  • Bureau de représentation de la Fondation : 1 collaborateur birman
  • 3 services du Laboratoire de Santé Publique réhabilités entre 2011 et 2014 avec le soutien de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux (unités de biologie moléculaire, de bactériologie et laboratoire de virologie)

Situation

Accès au diagnostic

Après avoir réhabilité plusieurs services de laboratoires et fourni les formations associées à l’ensemble des personnels, la Fondation Mérieux pérennise son engagement auprès des laboratoires d’analyse publics du Myanmar.

Les actions en cours portent sur :

  • L’appui au développement de la microbiologie au Laboratoire de Santé Publique de Mandalay, un laboratoire de santé publique impliqué dans le contrôle des épidémies et le diagnostic des maladies infectieuses du Nord du Myanmar ;
  • L’accompagnement à la construction du nouveau Laboratoire National de Santé Publique de Yangon (réalisation des plans et budgétisation du bâtiment) ;
  • La mise en place de tests de quantification de la charge virale VIH au sein de trois structures : Laboratoire National de Santé Public de Yangon, Laboratoire de Santé Publique de Mandalay et Laboratoire de Dawey. Le test permet d’améliorer le suivi des personnes vivant avec le VIH et de réduire les risques d’échec thérapeutique. Cette action fait écho à l’objectif 2020 « 90-90-90 » porté par l’ONUSIDA, dont le but est que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, 90 % des personnes qui connaissent leur statut soient sous traitement antirétroviral et 90 % des traitements permettent d’avoir une charge virale indétectable. Au Myanmar, la Fondation travaille en collaboration avec les ONG MSF Hollande, MSF Suisse et The Union. Le succès des traitements prodigués est très proche, voire atteint les 90 % selon les laboratoires.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause