WARDS

Le projet WARDS vise à renforcer la surveillance et la riposte aux maladies dans les quinze pays membres de la CEDEAO.

Type

Réseaux

Région

Afrique

Pays

Les 15 pays membres de la CEDEAO

Partenaires

7

État

En cours

En plus des pays membres de RESAOLAB (Bénin, Burkina Faso, Guinée-Conakry, Mali, Niger, Sénégal et Togo), le projet WARDS (West Africa Regional Disease Surveillance) concerne les sept autres pays membres de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) : Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Liberia, Nigeria et Sierra Leone.

Contexte

Le projet WARDS vise à renforcer la surveillance et la riposte aux maladies dans les quinze pays de la CEDEAO.

Plus spécifiquement, son objectif est d’accroître la capacité de détection des maladies infectieuses au niveau périphérique (districts et régions) par la formation du personnel de santé dans 60 centres de surveillance épidémiologique.

Objectifs

À la suite des réalisations du programme RESAOLAB, l’OOAS a sollicité la Fondation Mérieux, parmi d’autres partenaires, pour mettre en œuvre le projet WARDS.

La Fondation Mérieux coordonne la composante laboratoire du projet en mettant en œuvre ces trois objectifs :

  • Renforcer les capacités du personnel de laboratoire impliqués dans la surveillance des maladies dans les Centres de surveillance épidémiologique mis en place par le projet à travers l’approche RESAOLAB ;
  • Rendre accessible à tous les personnels de laboratoire des pays de la CEDEAO des modules de formation en ligne sur des techniques et le management de laboratoire ;
  • Appuyer l’Organisation Ouest Africaine de la Santé dans le développement de politiques et d’activités de laboratoire régionales.

Activités

  • Évaluer la situation des laboratoires dans les sept pays non membres de RESAOLAB, sélectionner des sites de formation et identifier des formateurs et des experts locaux ;
  • Renforcer les capacités des ressources humaines de laboratoire via l’approche RESAOLAB :
    • Organiser un atelier de préparation et coordonner les formations ;
    • Traduire et adapter les modules de formation ;
    • Former les formateurs ;
    • Mettre en œuvre les sessions de formation.
  • Développer en anglais et en portugais les modules d’autoformation en techniques et management de laboratoire ;
  • Assurer la participation des nouveaux pays aux comités de pilotage et réunions techniques régionales de RESAOLAB.

Réalisations

Mission d’évaluation

Une mission d’évaluation a été effectuée fin 2016 dans sept pays : Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Nigeria et Sierra Leone.

Formation

8

Modules de formation traduits en anglais et en portugais

198

techniciens formés lors de 12 sessions de formation

50

Formateurs formés lors de 4 sessions de formation

En plus des activités de formation, la Fondation Mérieux a mené ou contribué à la mise en œuvre d’activités complémentaires, à la demande des partenaires locaux :

  • Au Nigeria, un état des lieux des laboratoires a été effectué dans les États du pays concernés par le projet ;
  • En Côte d’Ivoire, un suivi post-formation et une analyse situationnelle des laboratoires des différents districts sanitaires ayant bénéficié des formations a été menée ;
  • Au Ghana, deux districts ciblés par le projet ont été supervisés afin de constater les mesures mises en place après une formation.

Des formations intensives courtes sur l’évaluation externe de la qualité ont également été organisées, en partenariat avec Oneworld Accuracy. Ce cabinet spécialisé s’est engagé à former tous les pays de la CEDEAO à l’EEQ et à proposer des panels gratuits afin de mettre en place la démarche pendant plusieurs mois.

Partenaires

Opérationnels :

Financiers :

Suivant

Précédent

Relancer

Pause