ZIKAGEIS

L’étude ZIKAGEIS, au Bangladesh, a pour but de comprendre le lien entre le virus Zika et le syndrome de Guillain-Barré.

Type

Renforcement de la recherche

Région

Asie

Pays

Bangladesh

Partenaires

5

État

En cours

En bref

Faisant suite à la mise en lumière du lien de causalité entre l’infection à virus Zika et le syndrome neurologique de Guillain-Barré (lors de l’épidémie à virus Zika en 2013-2014 en Polynésie française), l’étude ZIKAGEIS lancée en 2016 au Bangladesh a pour but de comprendre le rôle du virus dans l’étiologie du syndrome de Guillain-Barré (GBS).

Contexte

Pouvant entraîner une paralysie des membres et une atteinte respiratoire, le syndrome neurologique de Guillain-Barré est majoritairement déclenché après une infection virale ou bactérienne. Dans les pays touchés par le virus Zika, une augmentation inattendue du nombre de cas a été observée, désignant l’infection à virus Zika comme un facteur déclencheur.

Objectif

L’étude ZIKAGEIS, lancée en 2016 au Bangladesh, a pour objectif de comprendre le rôle du virus Zika dans le développement du syndrome de Guillain-Barré.

Activités

Le syndrome de Guillain-Barré est considéré comme une maladie neurologique post-infectieuse. L’étude porte sur la détection du virus Zika par la détection d’une réponse immunitaire et par le PCR afin de mettre en évidence une association significative entre le syndrome clinique et la présence du virus Zika.

Des échantillons de sérum ont été prélevés sur plus de 500 patients et sur des cas-témoins au sein de la cellule familiale, soit plus de 1 500 échantillons prélevés. 

Partenaires

Financiers :

  • Programme GEIS (Global Emerging Infectious Disease Surveillance) du Département de la Défense des États-Unis
  • Fondation AnBer

Scientifiques :

Suivant

Précédent

Relancer

Pause