Qui nous sommes

Une fondation familiale indépendante dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses affectant les pays en développement.

Chargement...

Une mission de santé publique

Fondation familiale indépendante reconnue d’utilité publique, la Fondation Mérieux s’est donnée pour mission de lutter sur le terrain contre les maladies infectieuses affectant les pays en développement par le renforcement de leurs capacités, particulièrement en biologie clinique.

Avec son réseau de laboratoires, elle privilégie le diagnostic, car il est un élément essentiel de la prise en charge des patients et un outil indispensable de la surveillance et du contrôle des maladies. Dans une approche de santé globale, la Fondation vient, également sur le terrain, en aide aux plus vulnérables, particulièrement la mère et l’enfant.

Qui nous sommes

Notre but : favoriser un accès plus équitable à la santé pour les populations vulnérables, particulièrement la mère et l’enfant.

Depuis sa création en 1967, la Fondation Mérieux, aujourd’hui présente dans une vingtaine de pays, privilégie une approche partenariale qui permet d’associer des acteurs publics et privés, unis autour d’une mission commune. La Fondation veille à contribuer à renforcer les compétences des professionnels sur le terrain pour assurer la pérennité de son action. Elle joue ainsi un rôle de catalyseur d’initiatives locales et internationales afin de favoriser un accès plus équitable à la santé pour les populations vulnérables.

La Fondation Mérieux travaille en symbiose avec la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, fondation familiale indépendante abritée par l’Institut de France, avec laquelle elle partage les mêmes objectifs de santé publique.

Notre philosophie d’action

  • Une dynamique collaborative portée par des partenariats avec les acteurs de santé locaux, les organisations internationales, la recherche académique, les entreprises, les ONG… ;
  • Une vision à long terme, par un accompagnement dans la durée qui vise l’autonomie et l’appropriation locale des infrastructures et des projets ;
  • La mise en réseau pour mutualiser les expériences et les compétences dans le cadre d’une coopération internationale ;
  • Une approche globale de la santé, de l’homme à l’animal, prenant en compte les soins mais également la nutrition, la sécurité de l’environnement, l’éducation et l’accompagnement socio-économique des patients.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause