Réseau GABRIEL

Le réseau GABRIEL a été créé par la Fondation Mérieux en 2008 dans l’objectif de structurer une collaboration internationale dans le domaine de la recherche sur les maladies infectieuses.

Chargement...

Le réseau GABRIEL est fort de près de 70 scientifiques travaillant dans 16 pays à travers le monde.

Autour des deux unités de recherche de la Fondation à Lyon et Pékin (le Laboratoire des Pathogènes Émergents et le Laboratoire Christophe Mérieux), le réseau fédère les Laboratoires Rodolphe Mérieux, des laboratoires de référence locaux ainsi que des représentants de la recherche académique ou privée, du monde hospitalier et universitaire dans les pays en développement. Il est également ouvert aux partenariats avec les industries du diagnostic et a vocation à intégrer de nouveaux laboratoires candidats au fil du temps.

Pr Wilfred Mbacham, Maître de Conférences, Département de Biochimie, Université de Yaoundé I, Cameroun

La dynamique d’une recherche en réseau

Avec plus de 70 scientifiques impliqués à travers le monde, le réseau GABRIEL a pour mission de développer les échanges de connaissances et de compétences pour contribuer à la mise en œuvre de programmes de recherche appliquée et d’études épidémiologiques permettant d’améliorer le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies infectieuses.

Les différents projets de recherche, développés et coordonnés au sein du réseau, concernent essentiellement les infections respiratoires (pneumonie, grippe et tuberculose), les maladies entériques et les maladies émergentes.

Plus de 250 articles scientifiques ont été publiés dans des revues à comité de lecture à l’initiative des chercheurs du réseau GABRIEL depuis 2008.

Voir les principales publications scientifiques

Un triple objectif

Le triple objectif du réseau GABRIEL :

  • Transférer le savoir-faire, les outils et les connaissances nécessaires à une recherche appliquée de haut niveau dans les pays émergents, en particulier dans le domaine de l’identification et du suivi des agents pathogènes ;
  • Mener des études épidémiologiques collaboratives internationales en lien avec les acteurs de santé locaux et les sociétés de diagnostic ;
  • Contribuer à l’optimisation des politiques de santé publique par la mise en place d’études de surveillance en générant des données épidémiologiques fiables et précises.

Accompagner les laboratoires

Le réseau GABRIEL a permis d’organiser plusieurs modules de formation, délivrés au personnel des laboratoires du réseau, ainsi qu’à des acteurs du secteur académique et aux personnels du monde de la santé.

Ces sessions de formation portent notamment sur l’immunologie moléculaire, la biologie moléculaire, les protéines recombinantes, les tests moléculaires ou l’utilisation d’un laboratoire biologique de sécurité de niveau 3.

50 sessions ont été organisées pour former 500 scientifiques. Ces sessions sont organisées notamment au Bangladesh, au Cambodge, en Chine, en France (au Laboratoire des Pathogènes Émergents), en Géorgie, au Ghana, en Haïti, au Laos, au Liban, à Madagascar et au Mali.

Quatre modules de formation en e-learning sont également disponibles sur le portail GLOBE. Ils portent sur la biologie moléculaire, l’épidémiologie, la recherche clinique ainsi que le diagnostic de la tuberculose.

Le réseau GABRIEL accompagne également les laboratoires membres afin de répondre aux exigences d’accréditation internationale relatives à la norme ISO 15189. Cette démarche entre dans le cadre d’une initiative sur la qualité, lancée par la Fondation Mérieux en 2014.

Gouvernance

Le réseau GABRIEL est animé par le Laboratoire des Pathogènes Émergents de Lyon, qui joue un rôle de support et de coordination des activités de recherche.

Un Comité de Pilotage, présidé par le Professeur Jean-William Pape, directeur des Centres GHESKIO en Haïti, supervise la mise en œuvre des activités.

19 membres dans 16 pays

  • Bangladesh : International Centre for Diarrheal Disease Research, Bangladesh
  • Bangladesh : Institute for developing Science and Health initiatives
  • Brésil : Instituto Oswaldo Cruz
  • Brésil : Laboratório Nacional de Computação Científica
  • Cambodge : Faculté des Sciences de la Santé de Phnom Penh (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Cameroun : Centre Pasteur du Cameroun
  • Chine : Institut de biologie de l’Académie chinoise des sciences médicales (Laboratoire Christophe Mérieux)
  • France : Laboratoire des Pathogènes Émergents, Fondation Mérieux
  • Géorgie : National Center for Tuberculosis and Lung Disease
  • Haïti : Centres GHESKIO (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Inde : King George’s Medical University
  • Laos : Ministère de la Santé (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Liban : Université Saint-Joseph (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Liban : Université libanaise de Tripoli
  • Madagascar : Université d’Antananarivo (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Mali : Centre d’Infectiologie Charles Mérieux (Laboratoire Rodolphe Mérieux)
  • Mongolie : Mongolian Academy of Medical Sciences
  • Paraguay : Université nationale d’Asuncion
  • Ukraine : Université d’État de Médecine de Zaporojié

Télécharger la plaquette de présentation en anglais

En savoir plus sur le réseau GABRIEL

Suivant

Précédent

Relancer

Pause