Éthique et compliance

Les collaborateurs de la Fondation Mérieux, en France et à l’international, adhèrent à un Code de conduite qui reflète les valeurs de la Fondation Mérieux.

Chargement...

Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation Mérieux œuvre pour l’intérêt général au service de la santé publique.

La mise en œuvre de ses actions est soumise à un Code de conduite que tous les collaborateurs s’engagent à respecter, afin d’assurer éthique et intégrité.

La Fondation Mérieux met également à disposition de ses salariés une plateforme externalisée de signalement, Whispli, présentée ci-dessous.

Code de conduite

Le Code de conduite présente les valeurs d’éthique et de probité qui guident la Fondation Mérieux et les règles à suivre par les collaborateurs dans leurs interactions et leurs activités quotidiennes. Chaque collaborateur s’engage ainsi à respecter le Code de conduite de la Fondation dans le cadre de ses activités.

La Fondation attend également de ses partenaires, de ses bénéficiaires et de l’ensemble de ses interlocuteurs qu’ils se conforment au Code de conduite.

Le Code de conduite est organisé en 5 parties :

  • Les objectifs de notre Code de conduite
  • L’identification des situations à risque
  • La présentation des règles et bonnes pratiques
  • Le contrôle de l’application des règles
  • Les standards fondamentaux

Consulter le Code de conduite de la Fondation Mérieux

Signalement

Dans le cadre d’une communication ouverte et transparente, les collaborateurs de la Fondation Mérieux, ses partenaires et toute autre partie prenante peuvent signaler les violations des engagements et valeurs susmentionnés.

La plateforme de signalement Whispli est en place pour permettre de remonter les éventuelles suspicions afin que les mesures correctives puissent être mises en place, le cas échéant, par la Fondation Mérieux.

Cette plateforme à votre disposition un canal de signalement entièrement anonyme et sécurisé.

Whispli bar code

Accéder à la plateforme Whispli

Index de l’Egalité Homme/Femme

La loi Avenir du 5 septembre 2018, ainsi que le décret du 8 janvier 2019 prévoient que les entreprises d’au moins 50 salariés et < à 250 salariés sont tenues de mesurer et de réduire des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes ainsi que de publier sur leur site internet, un Index de l’égalité femmes-hommes.

L’Index consiste en une note sur 100 points. Il est calculé sur la base des 4 indicateurs suivants :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d’âge et par catégorie de postes équivalents (28,125 points).
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes (promotions comprises) (40 points).
  • Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé de maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris (15 points) Cet Indicateur est incalculable car il n’y a eu aucun retour de congé maternité. Les points des 3 autres indicateurs ont été repondérés.
  • Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations (7,5 points).

La note globale de l’index 2021 est de 75,625/100.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause