Événement

Le cours ADVAC réunit 72 étudiants pour les former aux enjeux liés à la vaccination

6 juin 2017, Les Pensières, Veyrier-du-Lac (France)

Chargement...

La 18e promotion du programme ADVAC (Advanced Course of Vaccinology - Cours avancé de vaccinologie) de la Fondation Mérieux a eu lieu du 7 au 19 mai 2017 au Centre des Pensières. 72 étudiants de 38 nationalités ont bénéficié de cette formation donnée par les experts les plus renommés de ce domaine.

Le cours ADVAC réunit 72 étudiants pour les former aux enjeux liés à la vaccination

ADVAC traite de l’ensemble des composantes des programmes de vaccination, afin de faciliter la prise de décision locale, nationale et internationale. Le cours a permis, cette année, aux scientifiques et décideurs de passer en revue les vaccins contre la dengue, le HPV et le Zika parmi les principaux vaccins existants ou en cours de développement.

ADVAC : d’un cas d’étude à l’intervention d’un prix Nobel

Des cas pratiques et jeux de rôle, qui permettent des échanges constructifs entre les intervenants et les participants, ont été proposés, notamment sur les réponses à donner aux détracteurs des vaccins ou sur les manières de mettre en place un nouveau programme de vaccination dans un pays.

Un des événements marquants de cette édition d’ADVAC a surtout été le cours du prix Nobel Rolf M. Zinkernagel, sur le thème « L’immunologie enseignée par les virus » (« Immunology taught by viruses »). Rolf M. Zinkernagel, professeur à l’Université de Zurich, a obtenu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1996 (conjointement à Peter Doherty), pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire distingue les cellules infectées par des virus des cellules normales.

Un réseau d’anciens dynamique qui se réunit régulièrement

Le réseau des anciens élèves – qui compte aujourd’hui 1 070 personnes de 110 pays – est de plus en plus dynamique. Ces alumni se réunissent régulièrement lors de rencontres internationales, organisées en marge de prestigieuses conférences scientifiques et financées par la Bill & Melinda Gates Foundation.

61 anciens élèves de toutes les promotions se sont ainsi retrouvés le 25 avril à Genève, en marge de la conférence SAGE de l’OMS. La discussion avait pour thème l’acceptation de la vaccination contre les infections à papillomavirus humain en se basant sur l’exemple danois (« Issues related to HPV vaccine acceptance: lessons from the Danish experience »).

Les participants de cette 18e promotion d’ADVAC ont créé un groupe LinkedIn, comme l’ont fait d’anciennes promotions.

Le congrès de l'European Society for Paediatric Infectious Diseases (ESPID), le 24 mai à Madrid
De même, le 24 mai à Madrid, en marge du congrès de l’European Society for Paediatric Infectious Diseases (ESPID), 44 anciens élèves se sont retrouvés. La discussion portait sur l’utilité des vaccins méningococciques pendant les épidémies (« Are meningococcal vaccines useful during outbreaks – pros and cons »).

Partenaires d’ADVAC

Outre les co-organisateurs, l’Université de Genève et la Fondation Mérieux, le programme ADVAC bénéficie du soutien de nombreux partenaires : Bill & Melinda Gates Foundation, Commission européenne, OMS, US CDC (Centers for Disease Control and Prevention), ESPID (European Society for Paediatric Infectious Diseases), ECDC (European Centre for Disease Prevention and Control), Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, National Foundation for Infectious Diseases (NFID), NIAID/NIH (National Institute of Allergy and Infectious Diseases/National Institutes of Health) et Fogarty International Center, ainsi que le NVPO (National Vaccine Program Office).

Suivant

Précédent

Relancer

Pause