COVID-19: La Fondation Mérieux apporte son expertise diagnostic et recherche pour renforcer ses laboratoires partenaires face à l’épidémie COVID-19.
Découvrez en plus sur nos actions

RESAOLAB

RESAOLAB lance officiellement sa 3ème phase d’action lors d’un Comité de Pilotage International au Niger

19 novembre 2019 - Niamey (Niger)

Chargement...

Le projet RESAOLAB a réuni à Niamey les partenaires et les membres du réseau pour son Comité de Pilotage International annuel le 18 novembre 2019. Ce comité permet d’officialiser la poursuite des actions initiées en 2009 et le lancement des activités définies pour cette troisième phase du projet. L’évènement a eu lieu à la suite de la première Journée Nationale de Biologie du Niger afin de favoriser les échanges entre les acteurs de la biologie médicale au sein du réseau.

RESAOLAB lance officiellement sa 3ème phase d’action

Le Comité de Pilotage International a rassemblé près de 35 participants, comprenant les principaux acteurs et partenaires de RESAOLAB du Bénin, du Burkina Faso, de Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal. En présence du Dr François-Xavier Babin, Directeur Diagnostic et Systèmes de Santé de la Fondation Mérieux, du Pr Jean Sakandé, coordinateur international de RESAOLAB à la Fondation Mérieux, des représentants OMS afro, de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), et de l’Agence française de développement (AFD), la cérémonie d’ouverture a été présidée par le Dr Ranaou Abaché, Secrétaire Général de la Santé Publique du Niger.

Tous les acteurs et partenaires présents ont ainsi pu lancer officiellement la troisième phase d’action, soutenue par l’Agence française de développement (AFD), partenaire historique de la Fondation Mérieux.

Le Dr François-Xavier Babin a ainsi rappelé l’historique de RESAOLAB et les réalisations depuis son lancement en 2009, et présenté les principales actions qui seront développées lors de cette 3ème phase. « Dans un contexte actuel qui a montré et montre encore la place du laboratoire dans les systèmes de santé, trois accents vont être donnés durant cette troisième phase de projet : la redevabilité à travers un dispositif de suivi-évaluation renforcé ; la participation à l’atteinte des objectifs du Fonds Mondial concernant le VIH et la tuberculose, et surtout la pérennisation des directions des laboratoires » a-t-il annoncé.

Plus tard dans la journée, le Pr Jean Sakandé a pu illustrer ces propos, en détaillant les activités qui seront mises en place, dans la continuité des résultats atteints au cours des phases précédentes du projet.

Dr Ranaou Abaché, accompagné par le Directeur Général de la Santé Publique du Niger, le Dr Arba Nouhou, a tenu à féliciter ce cadre d’échange de performances des laboratoires de biologie médicale dans la sous-région et a rappelé les résultats atteints au Niger depuis le démarrage du projet dans le pays en 2013, notamment la mise en place de la direction des laboratoires.

Cette rencontre a également permis au Dr Sheick Oumar Coulibaly, représentant de l’OMS Afro, de présenter le Programme Mondial pour le Leadership des Laboratoires aux professionnels de santé du réseau RESAOLAB, afin qu’ils puissent l’utiliser comme outil de renforcement.

Les discussions entre les acteurs du projet ont permis de définir les priorités de RESAOLAB dans le contexte des problématiques actuelles et l’implication du réseau dans les projets existant en Afrique de l’Ouest.

Le Comité de pilotage international s’est déroulé le lendemain de la Journée Nationale de la Biologie au Niger. La présence des membres du réseau pour cet événement a permis d’enrichir les échanges par le partage d’expérience des autres pays de la sous-région : cette mobilisation d’acteurs au niveau régional est la force du réseau.

A propos de RESAOLAB

RESAOLAB a été initié par la Fondation Mérieux en 2009 en collaboration avec les ministres de la Santé du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal. Quatre nouveaux pays ont rejoint le réseau en 2013 : le Bénin, la Guinée, le Niger et le Togo. RESAOLAB est un réseau novateur qui vise à accroître l’accès à un diagnostic de qualité pour les personnes vulnérables dans sept pays d’Afrique de l’Ouest.

Depuis son lancement en 2009, RESAOLAB a permis le déploiement d’importants programmes de formation continue, de construction et d’équipement de laboratoires de formation et d’assurance qualité, de mise en place d’outils de surveillance épidémiologique ainsi que la constitution d’un réseau inter-pays. Il a bénéficié du soutien de l’Agence Française de Développement, la Banque Islamique de Développement, la Coopération Internationale du Gouvernement Princier de Monaco, la Fondation Stavros Niarchos et la Fondation Mérieux. L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé participent à ce programme.

Suite à l’implémentation de RESAOLAB dans 7 pays d’Afrique de l’Ouest, des projets associés dédiés à la biologie médicale se sont développés pour répondre aux besoins spécifiques des pays ou pour développer de nouveaux outils (cartographie des laboratoires, outil de remontée des données pour la surveillance épidémiologique, etc.).

En savoir plus sur les projets associés

Réalisations RESAOLAB au Niger depuis 2013

  • 20 laboratoires impliqués dans le projet pilote EEQ avec OneWorld Accuracy
  • 15 boursiers BAMS
  • 2 boursiers DES de Biologie médicale
  • 23 formateurs
  • 27 sessions de formations organisées sur l’ensemble des modules
  • 5 techniciens formés à la Maintenance des équipements
  • La rénovation et l’équipement des salles de TP de l’ENSP à Niamey
  • Construction de la Direction des Laboratoires de Santé et l’Unité d’Evaluation Externe de la Qualité à Niamey et du centre de formation continue en biologie de Zinder

En savoir plus sur RESAOLAB

Suivant

Précédent

Relancer

Pause