Microcrédit pour les femmes vivant avec le VIH/SIDA

Réduire l’impact du VIH sur les femmes et leur famille en les aidant à développer une activité génératrice de revenus

Type

Mères-Enfants

Région

Amériques

Pays

Haïti

Partenaires

3

État

En cours

Contexte

Pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental, Haïti présente également le taux de prévalence de l’infection par le VIH le plus élevé d’Amérique latine et des Caraïbes. Il peut être extrêmement difficile pour les femmes haïtiennes vivant avec le VIH/sida de subvenir aux besoins de leur famille, en particulier lorsqu’elles doivent emprunter pour acheter du matériel ou investir dans le développement d’une activité commerciale afin de gagner de l’argent.

Objectif

Le microcrédit vise à aider les personnes démunies à emprunter de petites sommes d’argent afin qu’elles puissent créer une activité génératrice de revenus et en vivre. En Haïti, l’organisation à but non lucratif ACME (Association pour la Coopération avec la Micro-Entreprise) favorise l’accès des femmes au microcrédit par le biais de prêts sans garantie. ACME a été fondée en 1997 afin de fournir des solutions financières aux petits entrepreneurs n’ayant pas accès au crédit bancaire. Parmi les différents types de prêts proposés par ACME, un a été spécialement conçu pour les personnes vivant avec le VIH.

Activités

La Fondation Mérieux a commencé à collaborer avec ACME en 2005, afin de mettre en place un programme de microcrédits destiné aux femmes vivant avec le VIH/sida, qui leur propose des prêts « MAG ». L’appellation MAG désigne trois partenaires :

  • Fondation Mérieux
  • ACME (Association pour la Coopération avec la Micro-Entreprise)
  • Centres GHESKIO (centres de soins pour les personnes vivant avec le VIH/sida et les maladies associées, Groupe Haïtien d’Étude du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes)

En plus du microcrédit, le programme offre des formations afin que les bénéficiaires, pour beaucoup analphabètes, puissent gérer leur activité commerciale et rembourser leur prêt. Environ 95 % des prêts servent à créer une activité dans le secteur des services, du commerce ou de la production agricole.

Bien que conçue initialement pour venir en aide aux femmes atteintes du VIH/sida, l’initiative a ensuite été étendue afin d’inclure d’autres femmes qui viennent consulter dans les centres GHESKIO.

Avec le soutien financier de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Mérieux assume le risque de non-remboursement grâce à un fonds de garantie des crédits géré par ACME. Elle prend également à sa charge le coût des formations et les frais de fonctionnement des pôles d’assistance qui suivent les bénéficiaires du programme. ACME apporte son expertise bancaire et commerciale pour le lancement de projets, et dispense des conseils pour chaque projet pendant trois mois.

Résultats obtenus à ce jour

Depuis 2005, plus de 4 500 femmes ont bénéficié d’un ou de plusieurs prêts MAG, et le programme continue de prendre de l’ampleur et d’enregistrer des succès. En dépit de la précarité et des difficultés économiques auxquelles fait face Haïti, le taux de remboursement des prêts est très élevé (94 %).

Associé à un traitement antirétroviral, le microfinancement constitue un instrument clé pour réduire l’impact du VIH sur les populations dans les pays aux ressources limitées. En plus de permettre aux bénéficiaires de se doter des moyens nécessaires pour gagner de l’argent et subvenir aux besoins de leur famille, ce programme semble également les aider à suivre leur traitement contre le VIH. 

Perspectives

La Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux apporte un soutien continu à ACME et au GHESKIO, de l’ordre de près de 100 000 € par an (environ 60 % vont au GHESKIO et 40 % à ACME), afin de financer la formation au microcrédit et les activités génératrices de revenus pour les femmes atteintes du VIH.

Les prêts « MAG » 2018 en chiffres

  • 1 439 bénéficiaires
  • 16 000 bénéficiaires depuis le lancement du projet
  • 171 € : montant moyen des prêts (soit 17 800 gourdes haïtiennes)
  • 7 mois : durée moyenne des prêts
  • 94 000 € octroyés par la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux pour garantir les prêts
  • Taux de remboursement de 94 %

Partenaires

Opérationnels :

  • ACME (Association pour la Coopération avec la Micro-Entreprise)
  • Centres GHESKIO (Groupe Haïtien d’Étude du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes)

Financiers :

  • Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux

Suivant

Précédent

Relancer

Pause