Kit WASH

Prévenir la propagation des maladies infectieuses en enseignant aux enfants les bonnes pratiques en matière d’hygiène

Type

Mères-Enfants

Région

Afrique

Pays

Madagascar

Partenaires

6

État

En cours

Contexte

À Madagascar, les maladies diarrhéiques constituent l’une des principales causes de décès chez les nourrissons de 6 à 23 mois. Pour encourager le lavage systématique des mains au savon, qui pourrait éviter près de la moitié des cas de diarrhée, la Fondation Mérieux a lancé le projet WASH en 2017.

Objectif

Kit WASH

Le projet WASH (acronyme pour eau, assainissement et hygiène) sensibilise les enfants à l’importance de se laver les mains au savon, de boire de l’eau potable et d’utiliser des latrines pour arrêter la propagation des maladies. Le kit s’inscrit dans une initiative plus vaste impliquant des ONG locales et d’autres partenaires, qui vise à fournir des blocs sanitaires et à assurer l’accès des communautés à l’eau potable.

Activités

Grâce aux technologies immersives qui font la popularité des jeux vidéos, le kit pédagogique WASH fait passer des messages clés en matière de bonne hygiène et de bonnes habitudes à prendre. Ses activités ciblent spécifiquement la tranche d’âge des 8-12 ans. En collaboration avec un graphiste malgache, l’équipe du projet a conçu un jeu pédagogique interactif, « Halte aux microbes ! », qui motive les enfants à apprendre et leur donne une image positive de la bonne hygiène. Outre un guide pour les formateurs et un quiz pour renforcer les connaissances des enseignants et des animateurs, le kit inclut également un jeu de cartes, un livre de coloriage, un badge et un certificat pour la famille.

Les enfants deviennent des ambassadeurs qui présentent de nouveaux comportements à adopter à leurs parents, qui ont parfois peu été scolarisés.

Résultats obtenus à ce jour

Conçu pour être utilisé en classe ou dans des centres communautaires, le kit a été présenté aux partenaires locaux le 5 décembre 2017 à Antananarivo. À l’automne 2018, il a été distribué dans neuf villages d’Ambatondrazaka, et 2 000 personnes ont participé à des activités pédagogiques de sensibilisation au projet WASH. Depuis le lancement du projet :

  • 200 000 enfants ont utilisé le kit WASH.
  • 100 écoles secondaires en ont organisé la distribution par l’intermédiaire d’associations partenaires.
  • 8 blocs sanitaires ont été construits dans les villages d’Ambatondrazaka.
  • 17 000 savons ont été distribués.

Et ensuite ?

L’objectif est que le nombre d’enfants malgaches ayant utilisé les kits WASH et Nutrition, ainsi que les autres kits d’éducation sanitaire, atteigne le million d’ici 2020.

Tandis que les deux premiers kits de la série (WASH et Nutrition) sont déployés, la Fondation Mérieux élabore d’autres kits portant sur des thématiques liées à la santé et faisant appel à des technologies immersives, des jeux, des films, etc. Les futurs kits traiteront de l’éducation sexuelle et de la prévention des MST, de l’addiction et de l’hygiène personnelle.

Partenaires

Opérationnels :

  • Ministère malgache de l’Éducation
  • Ministère malgache de la Santé publique
  • Ministère malgache de l’Eau, de l’Assainissement et des Hydrocarbures
  • Graines de Bitume, une ONG locale
  • Akamasoa, une ONG locale

Financiers :

Témoignage

Ce qui fait la particularité du kit WASH

« Dans ce projet, au-delà de la pertinence du contenu, c’est toute la phase de conception que j’ai particulièrement apprécié, comme les échanges riches et productifs entre intervenants malgaches et français. Chacun a pu suggérer ses idées, rien n’a été imposé. Tous les ateliers de réflexion sur le contenu du kit final ont montré la volonté des concepteurs de ne pas vouloir imposer un dispositif mais au contraire de proposer des solutions appropriées. Ainsi, avec sa version ‘papier’, le dispositif s’est voulu adapté à tous et ne se limite pas à un outil d’apprentissage numérique qui ne pourrait pas être utilisé en zone rurale. »

Christine MAGNY, Coordinatrice Graines de Bitume

Suivant

Précédent

Relancer

Pause