COVID-19: La Fondation Mérieux apporte son expertise diagnostic et recherche pour renforcer ses laboratoires partenaires face à l’épidémie COVID-19.
Découvrez en plus sur nos actions

Lutte contre la pauvreté à Madagascar

Permettre aux gens de vivre dans la dignité en leur donnant accès à un logement, à l’éducation et aux soins

Type

Mères-Enfants

Région

Afrique

Pays

Madagascar

Partenaires

2

État

En cours

Contexte

La Fondation Mérieux est présente à Madagascar depuis 2006. En 2014, elle a entamé sa collaboration avec Akamasoa (qui signifie « les bons amis »), une association locale fondée il y a 30 ans par le père Pedro Opeka afin de lutter contre l’extrême pauvreté sévissant sur cette île de l’Océan Indien. Les trois quarts des Malgaches vivent avec moins de 1,90 $ par jour.

Objectif

« Un toit, un travail et une éducation pour mener une vie digne », telle est la philosophie du père Pedro et l’ambition des programmes mis en place par Akamasoa depuis 1989. À son arrivée à Antananarivo, la capitale du pays, le père Pedro a été horrifié de voir que des gens vivaient sur une décharge à ciel ouvert, fouillant dans les gravats à la recherche de la moindre chose qu’ils pourraient vendre : du métal, des batteries, des textiles, etc. Il a ouvert une école pour les enfants. Fils de maçon, il a participé à la création d’une carrière sur une colline à proximité de la décharge. Les gens gagnent ainsi leur vie en creusant dans le granit pour produire des pierres et des graviers utilisés dans la construction de logements, de rues pavées et d’écoles. Des maisons aux couleurs vives s’élèvent désormais sur la colline autour de la carrière. « D’une montagne de déchets, nous avons fait une oasis d’espoir », a déclaré le père Pedro.

Activités

Lutte contre la pauvreté à Madagascar

Aujourd’hui, Akamasoa forme une communauté de 18 villages. Depuis 1989, ont été bâtis des logements pour 25 000 personnes, ainsi que 100 écoles, six cliniques et d’autres infrastructures. La Fondation Mérieux soutient plusieurs projets d’Akamasoa visant à répondre aux besoins fondamentaux de la population, et à améliorer l’accès à l’hygiène et aux soins, en particulier pour les femmes et les enfants.

Résultats obtenus à ce jour

La Fondation Mérieux a apporté son soutien dans les réalisations suivantes :

  • Construction d’un centre dans le village de Mahatsara afin d’offrir des services de garderie pour les enfants démunis, qui peut accueillir 150 enfants
  • Création d’un laboratoire dans le centre de Manantenasoa, dans la banlieue d’Antananarivo, afin de fournir une activité génératrice de revenus et l’accès à des tests diagnostiques de qualité
  •  Extension d’un refuge pour les sans-abris à Manantenasoa
  •  Construction d’un laboratoire d’analyses médicales et d’une maison de convalescence à Mangarivotra, où les patients atteints de maladies infectieuses peuvent se rétablir
  •  Prise en charge des frais d’hospitalisation et de soin d’enfants dans le besoin
  •  Mise en place d’initiatives en matière d’éducation afin de prévenir la propagation des maladies infectieuses, et d’améliorer les conditions d’hygiène et d’autres facteurs affectant la santé des femmes et des enfants

Perspectives

La fondation prévoit d’élargir des programmes afin de fournir des soins et un suivi aux femmes enceintes tout en poursuivant le développement des activités en laboratoire. La fondation continuera à prendre en charge les frais d’hospitalisation et de soin des enfants les plus démunis.
L’éducation constitue l’un des piliers d’Akamasoa, et la fondation finance la construction d’une école secondaire à cinq niveaux à Mahatsara, le dernier village d’Akamasoa à ne pas encore en être doté.

Partenaires

Opérationnels :

  • Akamasoa (association du père Pedro)

Financiers :

  • Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux

Suivant

Précédent

Relancer

Pause