PEARL

Le projet PEARL vise à étudier les causes des pneumonies dans une population réfugiée au Liban.

Type

Recherche

Région

Moyen-Orient

Pays

Liban

Partenaires

9

État

En cours

En bref

L’étude PEARL a été lancée au Liban en 2016 pour évaluer les proportions et la distribution des pneumonies communautaires attribuables à différents agents pathogènes viraux et bactériens parmi les populations réfugiées et libanaises.

Contexte et objectifs scientifiques

Malgré les inquiétudes grandissantes concernant la morbidité importante des infections respiratoires dans les camps de réfugiés, l’étiologie des pneumonies communautaires chez les enfants et les adultes en situation de crise humanitaire est inconnue.

L’étude PEARL sera la première à établir systématiquement la prévalence et le rôle des micro-organismes pathogènes dans les voies respiratoires pendant une crise humanitaire. Cela permettra d’établir une base factuelle pour l’évaluation des risques épidémiologiques, la conception des interventions de santé publique comme la vaccination et le développement de protocoles de traitements efficaces.

Activités

Étude cas-témoins prospective multicentrique incluant 600 cas et 600 témoins dans la vallée de la Bekaa et région d’Akkar/Tripoli (principaux points d’entrée des réfugiés syriens). Détection de virus et bactéries pathogènes dans les prélèvements nasopharyngés ou crachats, échantillons sanguins et urinaires (typage de Streptococcus pneumoniae par PCR multiplexe).

Partenaires

Financiers :

Scientifiques :

Suivant

Précédent

Relancer

Pause