COVID-19: La Fondation Mérieux apporte son expertise diagnostic et recherche pour renforcer ses laboratoires partenaires face à l’épidémie COVID-19.
Découvrez en plus sur nos actions

Reconstruction d’écoles en Irak

Rétablir l’accès à l’éducation pour les enfants réfugiés et déplacés à Erbil et Qaraqoch

Type

Mères-Enfants

Région

Moyen-Orient

Pays

Irak

Partenaires

9

État

En cours

Contexte

Depuis le début de la crise irako-syrienne en 2014, la Fondation Mérieux participe activement à l’aide aux populations déplacées, en particulier aux enfants et à leurs mères. L’une de ses priorités est de reconstruire des écoles pour les enfants déplacés en raison des conflits et de la guerre. Dans le nord de l’Irak, les militants de l’État islamique ont ciblé et détruit des écoles, symboles d’éducation, de liberté et d’égalité des sexes. Une fois les villes libérées, il était important de rouvrir ces écoles et de rétablir les services publics afin de créer des conditions propices au retour des groupes déplacés.

Objectif

Pour les enfants contraints de quitter leur foyer et déplacés par la guerre et les conflits, aller à l’école constitue une source de stabilité et de protection, ainsi qu’un moyen de préparer l’avenir. Les initiatives mises en place par la Fondation Mérieux, aux côtés de plusieurs organisations partenaires, pour reconstruire des écoles en Irak visent à garantir que les enfants réfugiés et déplacés à Erbil et Qaraqoch puissent poursuivre leur scolarité.

Activités

Après avoir participé à la reconstruction de l’école Saint-Irénée à Erbil, qui a ouvert ses portes en 2015, la Fondation Mérieux a lancé un projet visant à rebâtir l’école de Qaraqoch en 2018.

Erbil

Reconstruction d'écoles en Irak

Des entreprises locales ont pris part au projet d’école à Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Des personnes déplacées vivant dans les camps de réfugiés ont été embauchées pour reconstruire l’école, mais aussi pour y enseigner à son ouverture en 2015.

Qaraqoch

Une fois que la Fondation Mérieux a été approchée par les autorités régionales pour reconstruire l’école de Qaraqoch, en 2017, les responsables de l’éducation et les pouvoirs publics locaux ont procédé à une évaluation afin d’identifier les besoins en matière d’infrastructure, d’installations et de programmes scolaires. Les plans des écoles primaires et secondaires de tout le pays ont été fournis par le gouvernement central, puisque les écoles nationales sont toutes bâties sur le même modèle. Comme pour l’école d’Erbil, des entreprises locales ont participé à la reconstruction.

Résultats obtenus à ce jour

Erbil

L’école Saint-Irénée d’Erbil accueille actuellement 1 200 enfants arabophones. Elle est dotée des installations suivantes :

  • 18 salles de classe
  • Une bibliothèque
  • Un laboratoire
  • Une salle des professeurs
  • Une salle informatique

En 2016, un terrain dédié à la pratique du sport et d’autres activités a été inauguré.

Perspectives

Qaraqoch

Retardés à plusieurs reprises en 2018, les travaux sont aujourd’hui en cours afin de :

  • démolir les bâtiments existants ;
  • enlever plusieurs dizaines de tonnes de gravats et de débris ;
  • reconstruire les installations scolaires.

L’école publique de Qaraqoch fait partie du système scolaire national ; les enseignants sont des fonctionnaires du ministère irakien de l’Éducation, qui fournira le mobilier scolaire et les bureaux.

Partenaires

Opérationnels :

  • Entreprises locales
  • Ministère irakien de l’Éducation
  • Association Hamourabi

Financiers :

  • Fondation AnBer
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux
  • Région Île-de-France
  • Fondation Raoul-Follereau
  • Fondation Saint-Irénée

Suivant

Précédent

Relancer

Pause