50 ans de lutte contre les maladies infectieuses 1967 - 2017

Renforcement de l’expertise des biologistes en Haïti

17 novembre 2014 - Lyon (France)

Chargement...

Accueil de 12 étudiants haïtiens par l’Université Catholique et la Fondation Mérieux.

La Fondation Mérieux et l’École Supérieure de Biologie Biochimie Biotechnologies (ESTBB) de l’Université Catholique de Lyon (UCLy) ont accueilli 12 étudiants haïtiens de la 3e promotion BAMS Haïti à Lyon pour la remise de leur diplôme Bachelor en Biologie médicale Appliquée (BAMS) par la faculté des sciences de l’Université Catholique de Lyon, le vendredi 14 novembre.

La formation, destinée aux techniciens de laboratoire haïtiens déjà en exercice, se déroule au Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) d’Haïti. Elle est réalisée en partenariat avec la Fondation Anber, la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux et le ministère haïtien de la Santé publique et de la Population.

Dr Elsie Lafosse, Responsable des études du BAMS au Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) d’Haïti, Dr Christine Chevalier, Responsable Pédagogique ESTBB du BAMS Haïti et Dr Josette Najjar, Responsable des Formations à la Fondation Mérieux, ont encadré une semaine pédagogique à Lyon du 9 au 15 novembre avec plusieurs visites en lien avec le diagnostic médical : les laboratoires de biologie médicale de l’Hôpital de la Croix-Rousse et du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc, le Musée de sciences biologiques docteur Mérieux, bioMérieux, Biomnis, l’Université Catholique de Lyon et la Fondation Mérieux.

Le BAMS a été mis en place par l’École supérieure de Biologie-Biochimie-Biotechnologies (ESTBB) de l’Université Catholique de Lyon et la Fondation Mérieux afin d’améliorer les connaissances, les compétences et la pratique des techniciens de laboratoire en Afrique de l’Ouest depuis 2007 et en Haïti depuis 2011. Le programme de formation de 8 mois est assuré par des experts en biologie médicale (biologie cellulaire et moléculaire, immunologie, parasitologie, bactériologie, épidémiologie, virologie et hématologie). Hormis les techniques d’analyses biomédicales, les cours renforcent notamment les bonnes pratiques de laboratoire en termes d’assurance qualité, de biosécurité et de la gestion des déchets. BAMS Haïti a déjà permis de former 44 techniciens de laboratoire et 18 étudiants de la 4e promotion BAMS Haïti viennent de commencer leurs cours en septembre.

La formation et l’échange de connaissances sont un axe important de l’action de la Fondation Mérieux. En association avec des organismes de formation et des universités la Fondation vise à renforcer les savoir-faire en biologie sur le terrain, afin de donner aux populations un diagnostic de qualité et améliorer la prise en charge des patients.

La Fondation Mérieux en Haïti

La Fondation Mérieux agit en Haïti depuis 2002 pour lutter contre les maladies infectieuses, pour la prévention des épidémies et pour soutenir des populations particulièrement fragiles. Son action en Haïti s’appuie sur un partenariat avec les Centres GHESKIO. Les 70 employés du laboratoire Rodolphe Mérieux, créé par la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux au sein de l’IMIS des Centres GHESKIO, assurent le diagnostic de la tuberculose multirésistante, du choléra et du VIH.

La Fondation Mérieux aide les femmes de Port-au-Prince, vivant avec le VIH ou vulnérables, par le micro-crédit. 6 700 prêts ont été accordés à plus de 3 000 femmes depuis 2005, en partenariat avec l’ACME et les Centres GHESKIO. Le programme a un taux élevé de remboursement et a permis la réinsertion de nombreuses femmes.

Avec le soutien de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, la Fondation Mérieux appuie également des structures et associations d’aide à l’enfance en Haïti.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause