Nos actions dans le domaine de la tuberculose

La Fondation Mérieux s'appuie sur une expertise de longue date pour renforcer le diagnostic, composante essentielle de la construction de systèmes de santé stables, efficaces et durables, dans les pays en développement.

Type

Accès au diagnostic Recherche

Région

Global

État

En cours

Dans le domaine de la tuberculose, nous soutenons des programmes visant à améliorer les capacités des laboratoires et leur appropriation locale, ce qui est indispensable pour fournir des diagnostics de qualité dans les pays en développement, où plus de 95 % des infections et des décès dus à la tuberculose surviennent.

Notre fondation a construit des laboratoires P3, de niveau de biosécurité élevé, dans plusieurs pays et en partenariat avec des programmes nationaux de lutte contre la tuberculose. Des projets visant à renforcer les capacités de diagnostic et de recherche sur la tuberculose y sont actuellement menés.

  • Bangladesh
  • Brésil
  • Chine
  • Haïti
  • Laos
  • Liban
  • Mali
  • Tadjikistan

Nos initiatives pour améliorer l’accès au diagnostic de la TB

Nos actions  dans le domaine de la tuberculose

Au-delà de l’infrastructure du laboratoire, nos initiatives englobent toutes les composantes essentielles pour assurer un diagnostic de qualité : formation, transfert de technologie, équipements et fournitures de réactifs et de consommables, gestion de la qualité des données et logistique de manipulation des échantillons.

Mali : soutien au Programme national de lutte contre la tuberculose

Depuis 3 ans, le diagnostic de la tuberculose est réalisé dans le cadre du Programme national de lutte contre la tuberculose au Mali. Le laboratoire P3 du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux assure la surveillance de la TB multi résistante et de la TB ultra résistante au Mali et le suivi des patients tuberculeux à l’hôpital Point G. Il mène actuellement une étude sur la prévalence de la tuberculose pédiatrique, qui représente 10 à 15 % des cas dans le monde.

Chine : de meilleurs outils pour détecter la tuberculose résistante aux traitements

La fondation est active en Chine depuis 2002. En 2019, nous avons renouvelé notre coopération avec les autorités sanitaires chinoises afin de fournir des outils de diagnostic plus sophistiqués et plus fiables pour détecter les souches de tuberculose résistantes aux médicaments dans la province du Yunnan. Cette province présente la plus forte incidence de souches de TB multi résistante du pays.

Haïti : renforcer les capacités des laboratoires pour lutter contre la tuberculose

Dans le cadre du programme de l’UE « Soutenir les instituts de santé publique », le projet SPHaïtiLAB soutient le développement de politiques de laboratoire et de recherche en Haïti par le biais de conseils stratégiques, d’aide à la prise de décision et de formations. Au sein de ce projet, les Centres GHESKIO ont mené une étude pilote « Explorer la prévalence de la tuberculose en Haïti et assurer un diagnostic de qualité » qui a impliqué 3 028 patients sur cinq sites.

Liban : formations sur le diagnostic de la tuberculose

Après seulement un an de formations dispensées par notre fondation, le Laboratoire Rodolphe Mérieux de l’Université Saint-Joseph est devenu le laboratoire de référence du ministère de la Santé libanais et du Programme national de lutte contre la tuberculose du pays, et offre des capacités avancées pour les projets de recherche sur la tuberculose.

Nos initiatives pour soutenir la recherche sur la TB

Notre fondation soutient un certain nombre de projets de recherche visant à améliorer la détection et le traitement de la tuberculose latente, priorités de l’OMS et axes majeurs de la stratégie de lutte contre la tuberculose.

Madagascar et Cameroun : améliorer le dépistage de la tuberculose latente

APRECIT est un projet de recherche opérationnelle d’une durée de trois ans, lancé en 2019 pour améliorer le dépistage de la tuberculose latente en milieu communautaire et suivre le traitement des groupes à haut risque à Madagascar et au Cameroun dans le cadre des programmes nationaux de lutte contre la tuberculose. Il est soutenu par un consortium comprenant Expertise France – Initiative 5%, la Fondation Mérieux, l’Institut Pasteur de Madagascar et le Centre Pasteur du Cameroun. En plus de bénéficier directement à 2 500 personnes, APRECIT sensibilisera les deux pays à la tuberculose.

5 pays : l’immunosurveillance pour améliorer le succès du traitement de la tuberculose

Le projet HINTT évalue de nouvelles approches diagnostiques pour étudier les patients qui répondent positivement au traitement de la tuberculose afin d’améliorer les taux de réussite, en particulier chez les enfants, les personnes vivant avec le VIH et les personnes atteintes de tuberculose multirésistante. En 2018, HINTT a été déployé au Bangladesh, en Géorgie, au Liban, à Madagascar et au Paraguay. Notre Laboratoire des Pathogènes Emergents à Lyon pilote le projet HINTT, avec le soutien de la Fondation AnBer.

Laos : améliorer l’efficacité de la lutte contre la tuberculose

Une étude sur l’épidémiologie moléculaire de la tuberculose en Asie du Sud-Est est actuellement menée par le Centre d’Infectiologie Lao Christophe Mérieux et le groupe de recherche ID-Bio/International Joint Laboratory Research avec l’Institut de Recherche pour le Développement. Ce projet de recherche vise à améliorer l’efficacité des mesures de lutte contre la tuberculose prises par les centres de santé au Laos.

15 pays : connecter les laboratoires via le réseau GABRIEL

La fondation soutient les programmes de lutte contre la tuberculose par le biais du réseau de laboratoires GABRIEL (Global Approach to Biology Research, Infectious diseases and Epidemics in Low-income countries). GABRIEL se concentre sur le renforcement des capacités et l’amélioration de la surveillance en laboratoire. Les projets de recherche collaboratifs du réseau comprennent une enquête nationale sur la prévalence de la tuberculose au Laos, une étude sur la transmission de la tuberculose parmi les détenus au Bangladesh et des études sur la transmission de la tuberculose multirésistante dans les ménages en Géorgie.

Impact durable

Nous adoptons une vision à long terme fondée sur un soutien soutenu menant à l’autonomie et à l’appropriation locale des infrastructures et des programmes. Nos initiatives visant à soutenir la recherche et l’accès au diagnostic de la tuberculose montrent ce qui peut être réalisé en travaillant en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et les partenaires à tous les niveaux du système de santé.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause