Laboratoire Rodolphe Mérieux de Rio Branco (Brésil)

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Rio Branco (Brésil) est le premier laboratoire de niveau de biosécurité P3 dans la région amazonienne.

Chargement...

Ville

Rio Branco

Inauguration

19 avril 2016

Superficie

400 m2

Thèmes de recherche

Hépatites virales - Tuberculose

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Rio Branco (Brésil) est un laboratoire de niveau de biosécurité élevé (P3), le premier dans la région amazonienne. Il est dirigé par Andreas Stöcker.

Sa création, conjointement à celle du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux, marque une étape importante dans la lutte contre les hépatites virales, un problème majeur de santé publique en Amazonie qui concerne des milliers de patients.

À la fois des examens spécialisés et de la recherche scientifique

Situé au sein de l’hôpital Fundhacre de Rio Branco, le Laboratoire Rodolphe Mérieux a pour but :

  • D’offrir aux patients un diagnostic de qualité pour une meilleure prise en charge ;
  • De contribuer à la formation d’étudiants en biologie clinique et aux maladies infectieuses ;
  • De conduire des projets de recherche sur des enjeux de santé publique locaux, notamment les hépatites virales.

Il réalise des tests de routine ainsi que des examens spécialisés pour les hépatites virales, fléau dans la région. Il réalise aussi des activités liées à la tuberculose et la bactériologie.

Le laboratoire surveille également les maladies infectieuses dans le cadre de programmes de recherche, afin d’approfondir et d’améliorer le suivi des patients, avec le soutien de l’Université de Salvador de Bahia et en lien avec les autres instituts équivalents en Amazonie.

Le premier laboratoire P3 en Amazonie

En plus du laboratoire de niveau P3 pour la culture des mycobactéries, le premier en Amazonie, le Laboratoire Rodolphe Mérieux comprend également :

  • Trois laboratoires de niveau P2 pour la bactériologie ;
  • Un laboratoire de biologie moléculaire ;
  • Un laboratoire de production de plasmide.

Le laboratoire a été conçu selon les normes ISO 14 644-1, « Salles propres et environnements maîtrisés apparentés », partie Classification de la propreté de l’air, et ISO 14 644-4, « Salles propres et environnements maîtrisés apparentés », partie Conception et Construction.

L’équipe du laboratoire est à la fois constituée de biologistes du CHU et de chercheurs encadrés par l’Université de Salvador de Bahia.

Le Brésil compte 2 institutions membres du réseau de laboratoires GABRIEL : le Laboratoire des Virus Respiratoires de l’Institut Oswaldo Cruz (Rio de Janeiro) et le Laboratório Nacional de Computação Científica. Au Brésil, les membres de GABRIEL ont notamment travaillé sur un programme de surveillance des cas de grippe sévère et ont collaboré à une étude épidémiologique visant à identifier les agents pathogènes responsables de pneumonies sévères chez les enfants de moins de cinq ans.

Partenaires

  • État d’Acre
  • Hôpital Fundhacre
  • Association SOS Amazonia
  • Université de Salvador de Bahia

Suivant

Précédent

Relancer

Pause