Laboratoire Rodolphe Mérieux de Vientiane (Laos)

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Vientiane (Laos) propose des analyses médicales spécialisées, non disponibles dans le pays, notamment l’évaluation des charges virales du VIH et des virus de l’hépatite B et C.

Chargement...

Ville

Vientiane

Inauguration

27 janvier 2009

Superficie

120 m2

Thèmes de recherches

Infections respiratoires - Tuberculose - VIH/sida - Virus du papillome humain

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Vientiane (Laos), membre du réseau de laboratoires GABRIEL, est situé sur le campus de l’Université des Sciences et de la Santé. Il est intégré au Centre d’Infectiologie Lao Christophe Mérieux, qui est reconnu officiellement par le ministère de la Santé. Il est dirigé par le Docteur Ot Manolin.

Dr Phimpha Paboriboune, Directrice Scientifique du Centre d’Infectiologie Lao Christophe Mérieux

Double action : accès au diagnostic spécialisé et partage de connaissances

Les actions du Laboratoire Rodolphe Mérieux s’articulent autour de deux axes principaux :

  • La mise à disposition par le laboratoire, spécialisé en infectiologie, d’analyses médicales actuellement non disponibles au Laos, sans porter concurrence aux autres acteurs déjà présents sur place (charges virales VIH, VHB, VHC, dépistage de chlamydia et gonocoque par voie moléculaire) ;
  • La création d’une plateforme de partage de connaissances dans le domaine de la santé publique grâce au nouveau centre de conférences.

La mise en place de l’évaluation des charges virales VHB et VIH est essentielle, la prévalence du VHB au Laos étant estimée à 8 à 10 %, soit environ 530 000 à 670 000 personnes, et la prévalence du VIH à 0,3 % chez les 15-49 ans, soit environ 12 000 personnes.

Une structure de qualité pour la recherche et la formation en infectiologie

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux comporte deux pièces de biosécurité de classe P2, une salle blanche ISO8 (où l’empoussièrement est contrôlé) et une salle dédiée à l’amplification de l’ADN par la technique de réaction de polymérisation en chaîne et à la détection des produits d’amplification. Il est organisé en cinq pièces qui abritent :

  • Une unité dédiée à la mise en culture de Mycobacterium tuberculosis ;
  • Une unité de biologie moléculaire ;
  • Une plateforme ELISA dédiée au travail sur l’hépatite B.
Mettre en place des infrastructures

Le laboratoire a été conçu selon les normes ISO 14 644-1, « Salles propres et environnements maîtrisés apparentés », partie Classification de la propreté de l’air, et ISO 14 644-4, « Salles propres et environnements maîtrisés apparentés », partie Conception et Construction.

Le laboratoire, dont le responsable a été formé par la Fondation Mérieux, est également destiné à la formation des futurs biologistes médicaux laotiens à la recherche appliquée des problèmes de santé publique du pays, tels que les maladies infectieuses.

Dans le cadre de GABRIEL, réseau qui rassemble 19 laboratoires, principalement localisés dans les pays en développement, pour collaborer dans la recherche sur les maladies infectieuses, le Laboratoire Rodolphe Mérieux bénéficie de formations, notamment en biologie moléculaire.

Suivant

Précédent

Relancer

Pause