50 ans de lutte contre les maladies infectieuses 1967 - 2017

Laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh (Cambodge)

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh (Cambodge) est la première structure du pays à répondre aux normes internationales de construction, d’équipement et de qualité.

Chargement...

Ville

Phnom Penh

Inauguration

8 décembre 2005

Superficie

120 m2

Thèmes de recherche

Agents pathogènes dans l’environnement - Hépatites - Infections respiratoires

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux de Phnom Penh (Cambodge), situé à l’Université des Sciences de la Santé du Cambodge, est la première structure du pays à répondre aux normes internationales de construction, d’équipement et de qualité. Il est dirigé par le Professeur Monidarin Chou. Il est membre du réseau de laboratoires GABRIEL.

Un laboratoire équipé selon les normes de qualité internationales

Avec des éléments comme des sas de surpression entre les salles, des systèmes de traitement de l’air et des effluents, une pièce répondant aux normes de biosécurité P2 et une salle de travail dite « blanche » (où l’empoussièrement est contrôlé), l’ensemble du Laboratoire Rodolphe Mérieux est conçu pour empêcher le risque de contamination des échantillons à traiter, des personnes qui manipulent et de l’environnement alentour.

Cette structure comprend un laboratoire de chimie analytique et une plateforme de biologie moléculaire, avec quatre salles de travail :

  • Une salle blanche ISO8 pour la préparation des mix d’amplification ;
  • Une salle P2+ pour la préparation des échantillons ;
  • Une salle dédiée à l’amplification par la technique de réaction de polymérisation en chaîne ;
  • Et une salle pour la détection des produits d’amplification.

Le laboratoire a été conçu selon la norme ISO 14644, partie 4 et 1, « Salles propres et environnements maîtrisés apparentés ».

Rénovation et installation d’une biobanque

En 2017, le Laboratoire Rodolphe Mérieux a été rénové. Un système de maintenance très moderne est installé, ce qui permet un contrôle à distance et une économie d’énergie importante, à hauteur de 40 % par rapport à l’ancien système.

Grâce à cette rénovation, le laboratoire comprend quatre nouvelles unités :

  • La première biobanque de l’Université pour le stockage des échantillons biologiques des projets de recherche que mène l’Université des Sciences de la Santé du Cambodge (USSC) ;
  • Et trois unités dédiées aux activités de biologie moléculaire, une technique d’analyse de pointe qui permettra d’élargir le spectre de recherche et de services réalisés par le laboratoire.

En annexe au Laboratoire Rodolphe Mérieux, on trouve également une salle dédiée à la virologie et une salle de travaux pratiques de 256 m² pour des formations, notamment en microbiologie. Ces salles ont été aménagées en 2008, grâce au soutien de la Fondation Mérieux, en collaboration avec l’organisation DSO National Laboratories de Singapour.

À la disposition de l’université et des scientifiques locaux

Mettre en place des infrastructures

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux, qui est la propriété de l’USSC, contribue aux priorités de recherche de l’université, en particulier la recherche clinique, les maladies infectieuses et la formation des étudiants en biologie médicale. La Fondation Mérieux soutient l’université dans la prospection de projets de recherche impliquant le laboratoire, en particulier pour un projet épidémiologique portant sur les hépatites B et C.

Au Cambodge, le dépistage de l’hépatite virale n’est pas systématiquement offert aux patients dans les établissements publics de santé, y compris les personnes vivant avec le VIH, en raison principalement des coûts du dépistage et du manque d’accès au traitement.

Le laboratoire mène également des projets sur les maladies respiratoires (grippe et pneumonie), enjeux de santé publique au Cambodge.

Le Laboratoire Rodolphe Mérieux est à la disposition des scientifiques et des chercheurs cambodgiens, qui peuvent y mener des projets extérieurs. Les étudiants en biologie médicale peuvent mener leurs travaux expérimentaux au laboratoire et ainsi développer une vraie pratique de paillasse. Ils peuvent aussi se greffer à des projets de recherche et s’engager dans un master international ou une thèse de sciences.

Partenaires

Suivant

Précédent

Relancer

Pause